dimanche, novembre 28, 2021
spot_img

FinTech : Définition de la Technologie financière et activités de la finance

Articles Similaires

Technologie : que devez-vous savoir sur l’IoT Industriel et l’IIoT ?

La technologie industrielle n’a pas fini de révolutionner le...

Quels sont les protocoles adaptés pour l’usage des fluides chimiques ?

Le maniement des substances chimiques est une pratique qui...

Imad Lahoud : “Ce qu’il faut retenir du Dubaï Air Show 2021 !

Imad Lahoud est pilote et spécialiste du secteur de...

Digitalisation du parcours de candidature : l’importance du CV professionnel

La digitalisation permet aujourd'hui de rendre le parcours de...

Se former au métier de trader : comment faire

La pratique du trading est en train de se...

Partager l'article

FinTech : Technologie financière

À l’ère du numérique où la digitalisation s’invite dans tous les secteurs, le domaine des finances subit une véritable transformation. La fusion entre la technologie et le monde de la finance permet une évolution des offres et services, mais également une réinvention du modèle économique.

Toutefois, la définition de certains concepts ainsi que leur fonctionnement échappent encore à de nombreuses personnes.

Qu’est-ce que la fintech ? Découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur la technologie financière et son impact dans le monde des finances.

Définition de la Fintech : activités financières

Le terme Fintech se traduit par une contraction des termes anglais Financial Technology qui signifie en français « Technologie financière ». Bien que les fintechs existent depuis les années 90, ils ont dû attendre jusqu’après 2008 pour commencer à conquérir le marché. Il faut dire que l’essor important que connaissent les fintechs ces dernières années est rendu possible notamment par la crise financière qui a secoué le monde entre 2007 et 2008.

Toutefois, ce n’est pas la seule raison, car cette crise a engendré divers autres facteurs favorables au développement des fintechs. Il s’agit entre autres du renforcement de la réglementation financière qui a eu pour conséquence une hausse des coûts de l’intermédiation.

En outre, il faut noter que l’intérêt croissant de la population mondiale pour les solutions numériques y est pour quelque chose. Les différentes évolutions que connait le domaine du stockage et de la gestion des données électroniques offrent également un climat favorable au développement des fintechs.

Ainsi, pour faire le point, la Fintech désigne les start-ups du domaine financier qui utilisent les nouvelles technologies afin de proposer des offres bancaires et financières innovantes et diversifiées. Notez que tout cela se fait de manière simple et à moindre coût.

Quelles sont les offres bancaires et financières proposées par la Fintech

Les fintechs offrent des services aussi multiples que variés. Ainsi, il est possible de noter les services de paiement. À cause de la grande standardisation des opérations, et des coûts fixes importants, les petits acteurs numériques à charges faibles se trouvent impactés. Mais avec le développement du commerce en ligne, de nombreuses sociétés ont réinventé leurs offres pour proposer de nouvelles offres pour un coût limité en termes de paiement de détail.

Par ailleurs, les services de paiement prennent aussi en compte les tiers prestataires de services de paiement qui apparaissent comme des intermédiaires entre les consommateurs et les commerçants.

En outre, il faut relever l’implication des fintechs dans les services de financement. Ainsi, il est possible de constater l’existence d’une multitude de plateformes de financement participatif qui proposent aux diverses entreprises des sources de financement alternatives au crédit bancaire traditionnel. Le nombre de ces plateformes s’est vu multiplié essentiellement grâce à leur capacité à s’adapter aux besoins des professionnels et particuliers.

Aussi, serait-il opportun de dire que les fintechs sont présentes au niveau des services d’investissement. Cela se traduit par la naissance des firmes de négociation à haute fréquence qui se veulent aujourd’hui des acteurs incontournables des marchés actions.

L’ensemble des technologies dont s’équipe la fintech ainsi que les nombreux services qu’elle propose semblent la placer en concurrence directe avec les services financiers traditionnels.

Qu’est-ce qu’une néo-banque ou une banque en ligne ?

Le terme néo-banque est utilisé pour faire référence aux nouvelles banques digitales disponibles à partir d’une application mobile et non rattachée directement à une banque traditionnelle. Ces établissements misent sur les nouvelles technologies et les offres innovantes qu’elles permettent pour mieux répondre aux besoins actuels des utilisateurs. Il faut dire que la néo-banque est très souvent confondue avec la banque en ligne bien que ce soit deux notions différentes.

Une banque en ligne désigne une filiale, une version en ligne d’une banque traditionnelle. Elle dispose d’un siège et propose les mêmes services à l’instar de cette dernière. Par contre, la néo-banque ne nécessite la tutelle des banques classiques que pour la sécurisation des dépôts d’argent. D’ailleurs, il faut noter que la plupart des néo-banques ne possèdent pas de licence bancaire. De plus, il est possible de relever des différences notables au niveau des conditions d’accessibilité, des services ainsi que du coût.

Les néo-banques adressent leurs offres principalement aux personnes qui ne trouvent pas une complète satisfaction au niveau des banques traditionnelles. Ainsi, si vous êtes sans revenus fixes, en interdits bancaires, il s’agit d’une option qui s’offre à vous. Vous pouvez aussi recourir aux services d’une néo-banque si vous avez besoin de retirer de l’argent ou de payer vos achats par carte à l’étranger en évitant les énormes frais de conversion. Les freelances dans le besoin d’un compte pro à coûts réduits et ceux qui désirent avoir un compte pour effectuer des transactions sur internet sont aussi des cibles des néo-banques.

Il existe de nombreuses néo-banques aujourd’hui en France et un peu partout en Europe. Vous disposez de N26, la néo-banque pour particuliers originaire de l’Allemagne ou de Revolut, la néo-banque d’origine anglaise qui propose un compte multidevise pour les particuliers. Ces deux banques vous permettent de créer un compte basic gratuitement. Vous avez également la possibilité de vous tourner vers Bunq, une néo-banque qui propose des comptes basiques, des comptes joints ainsi que des comptes pros. Qonto, Nickel et Lydia sont aussi des néo-banques dont les services vous seront très utiles.

Par ailleurs, même si les banques traditionnelles détiennent un plus grand nombre de clients, les néo-banques ne cessent pas non plus de gagner du terrain. Il faut compter entre des centaines de milliers et plus 1 million de clients en ce qui concerne les établissements digitaux.

La Fintech accélère la transformation des banques

Contrairement aux rumeurs qui circulent, le développement de la fintech ne sonne pas la fin des banques classiques. En effet, celles-ci demeurent incontournables, car maintenant toujours une part de financement très importante en ce qui concerne le crédit bancaire. En outre, force est de constater que de multiples enseignes traditionnelles procèdent à la simplification de leur organisation.

De ce fait, il est possible d’observer une évolution de leur modèle économique face à l’essor des fintechs. Les banques disposent désormais de diverses options relatives au processus de digitalisation afin de maintenir les liens avec leurs clients. Elles peuvent investir dans les nouvelles technologies ou procéder au rachat des fintechs.

Aussi, faudrait-il noter que les fintechs facilitent la création de nouveaux modèles économiques. Les banques ont aussi la possibilité de revendre leurs actifs numériques aux fintechs. Dans un tel cadre, les banques deviennent des prestataires de service pour les start-ups de la finance.

Les fintechs mettent à dispositions des technologies innovantes permettant de gagner du temps et accéder facilement aux divers produits. Quant aux banques, il s’agit pour elles de changer de modèle économique pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs. Grâce aux fintechs, les banques peuvent proposer et acquérir une expertise dans un domaine donné sans passer par un développement en interne de la solution.

La banque en ligne

La fintech facilite un grand nombre d’améliorations au niveau de la banque en ligne. Déjà, il faut noter une meilleure réactivité et de la rapidité dans les démarches. L’ouverture de votre compte bancaire en ligne se fait seulement en quelques clics et prend juste quelques minutes. De plus, dans le cas d’un financement participatif par exemple, vous pouvez recueillir les fonds demandés en quelques heures seulement pour financer votre projet.

En outre, la digitalisation des procédures contribue à la réduction des coûts. Ainsi, vous accédez à des tarifs plus intéressants. Les procédures deviennent aussi assez simples et la transparence est réelle. La fintech accroit également le niveau d’accessibilité de la banque en ligne quant au service client.

Les néo-banques

En ce qui concerne les néo-banques, la transformation n’est pas des moindres. De nouvelles fonctionnalités aussi novatrices qu’intéressantes voient le jour. Par conséquent, vous pouvez vérifier votre solde en temps réel pour savoir quel est le montant exact disponible sur votre compte courant lors de vos achats.

De plus, l’ensemble de vos dépenses sont catégorisées. De ce fait, il est plus facile de connaitre la nature de vos dépenses, mais aussi l’impact que cela exerce sur vos finances. Vous pouvez également bloquer et débloquer automatiquement votre carte bancaire, en cas de perte ou de vol. En cas de dépenses imprévues, vous avez la possibilité de modifier vos plafonds de paiement et de retrait.

Par ailleurs, il convient de dire que les plateformes internet et les applications mobiles des néo-banques bénéficient d’un véritable coup de pouce qui les rend intuitives et plus ergonomiques. L’essor important de la fintech favorise aussi des coûts très bas et même la gratuité pour les comptes personnels. Les fintechs permettent une disponibilité de votre banque 24h/24 et 7J/7 pour une meilleure expérience utilisateur.

La Fintech

Il convient de rappeler que les fintechs sont généralement des start-ups qui proposent des applications mobiles et services basés sur l’intelligence artificielle ou la blockchain. Il est donc essentiel de souligner la relation privilégiée entre la fintech et les cryptomonnaies. Il faut dire que la blockchain a permis aux fintechs d’offrir de nouveaux services et de révolutionner l’économie mondiale.

La banque, son futur

L’intervention des entreprises de fintech dans les activités de finance ouvre la voie à l’open banking qui replace les intérêts de l’utilisateur en avant. Avec le changement de modèle économique, les banques peuvent proposer des services des fintechs en maintenant le contrôle des produits à proposer.

Le client vivra désormais une expérience unique, car bénéficiant à la fois des produits des banques et ceux des fintechs. La banque dispose d’une grande liberté en ce qui concerne les services de fintech. Il s’agit d’une transformation qui impactera votre vie tant personnelle que professionnelle

Autres articles

spot_img