Quels sont les meilleurs logiciels de réparation de disques durs ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Comment créer et utiliser des fonctions en Python ?

Créer et utiliser des fonctions en Python : un guide...

Guide d’achat pour votre équipement de tir à plomb

Législation et guide d’achat d’un pistolet à plomb Le pistolet...

Comment fonctionnent les listes, les tuples et les dictionnaires en Python ?

Comprendre les listes, les tuples et les dictionnaires en...

Comment intégrer Python avec d’autres langages de programmation ?

Intégration de Python avec d'autres langages de programmation Python est...

Les meilleures pratiques pour un code Python lisible et maintenable

Quelles sont les meilleures pratiques pour écrire du code...

Selon les récentes investigations menées par Backblaze sur la fiabilité des disques durs, le taux de défaillance annuel des disques durs modernes est d’environ 2 %. Il s’agit d’un facteur qui peut être préjudiciable pour les utilisateurs habitués à conserver les données importantes sur ordinateur sans les sauvegarder efficacement. En effet, lorsque le disque dur devient défaillant, vous courrez le risque de ne plus pouvoir accéder aux fichiers.

Liste des logiciels de réparation de disques durs

À cela s’ajoute l’impossibilité de démarrer le système d’exploitation pour trouver une solution sur le web. Pour pallier cette situation, c’est-à-dire réparer et récupérer un disque dur, la clé du succès est la préparation.

Autrement dit, en plus de connaître les causes, il est important de connaître les solutions de réparation et de récupération de disques durs les plus populaires. Zoom sur les meilleurs logiciels de réparation DD que vous pouvez utiliser pour analyser et résoudre les problèmes courants des disques durs.

Guides des outils et logiciels de réparation de disques durs

Il existe toute une panoplie de logiciels de réparation de disque dur. Le choix se fait essentiellement en fonction de la capacité à récupérer différents formats de fichiers.

Disk Drill — l’un des meilleurs logiciels de réparation de disque dur

Que ce soit au niveau de sa conception ou de ses fonctionnalités, Disk Drill représente la suite de récupération de données la plus moderne du marché. Avec ce logiciel de réparation, vous avez la possibilité de récupérer plus de 200 formats de fichiers à partir de tous les périphériques de stockage. L’option récupération des données en un clic reste l’approche la plus révolutionnaire de ce logiciel.

En d’autres termes, en cliquant simplement sur la touche « Récupérer », Disk Drill se charge automatiquement de l’opération. Hormis sa capacité de récupération exceptionnelle, Disk Drill est en mesure de résoudre pratiquement tous les scénarios de réparation de disque dur. 

WinDirStat — le meilleur outil d’utilisation du disque dur

La majeure partie de l’espace de stockage d’un disque à réparer est occupée par des fichiers inutiles. À cet effet, les gestionnaires de fichiers classiques ne sont pas adaptés à cette tâche, en raison de leur faible capacité à visualiser toutes les données stockées. La solution idéale c’est donc d’opter pour le meilleur outil d’utilisation du disque dur : WinDirStat.

Il s’agit d’un visualiseur de statistiques d’utilisation du disque dur. Le logiciel est en outre équipé d’une vue arborescente spécifique présentant chaque fichier sous la forme d’un rectangle coloré avec une surface proportionnelle à la taille du fichier. En clair, vous identifiez aisément un monstre d’espace lorsque vous apercevez un énorme rectangle à proximité de plusieurs petits rectangles.

Clonezilla — meilleur outil d’imagerie disque

Si vous êtes à la recherche d’un logiciel de réparation de disques durs gratuit et très utile, Clonezilla est la solution qui convient le mieux. Très efficace, cet outil d’imagerie créée aisément des sauvegardes complètes de partitions et de disques. Ces éléments sauvegardés sont en mesure d’être transférés facilement sur d’autres ordinateurs. Il faut en outre souligner que Clonezilla a la capacité de prendre en charge un nombre incalculable de systèmes de fichiers. De plus, il dispose d’un certain nombre d’outils de réparation de démarrage de base.

DBAN – le meilleur outil de nettoyage de disque

De façon générale, tous les disques durs endommagés ne sont pas réparables. Pour cela, il est souhaitable dans un premier temps de transférer toutes les données vers un autre périphérique de stockage. Ensuite, il est important de procéder à la suppression du disque dur endommagé avant de le jeter.

À ce niveau, il convient de rappeler que les outils de formatages de disque proposés avec macOS et Windows ne garantissent pas l’effacement total des données. Ainsi, si vous tenez à vos données personnelles et à votre sécurité, l’idéal serait d’opter pour DBAN. Fort de ses multiples méthodes de suppression de qualité exceptionnelle, cet outil de nettoyage ne laisse aucune trace du contenu originel.

CrystalDiskInfo — le meilleur outil de surveillance de la santé des disques durs

Très pratique, CrystalDiskInfo est un outil de surveillance capable de lire les données S.M.A.R.T.  (Self-Monitoring, Analysis and Reporting Technology) des disques durs. Les données S.M.A.R.T. ne sont rien d’autre que les éléments tels que :

  • Le taux d’erreur arrière ;
  • Le taux d’erreur de recherche ;
  • Le temps de rotation.

Les concepteurs de disque dur codifient les valeurs normales et celles qui peuvent indiquer une défaillance imminente du disque. Dans cette optique, CrystalDiskInfo assure la surveillance de ces valeurs et notifie immédiatement quand elles deviennent excessives. Vous disposez par conséquent plus de temps pour la sauvegarde de vos données avant qu’il n’y ait défaillance.

GParted — le meilleur gestionnaire de partitions

Si vous recherchez un éditeur de partition graphique gratuit pour redimensionner, copier et déplacer des partitions, GParted est la solution idéale. Avec ce gestionnaire, vous pouvez réaliser les tâches sans un risque de perte de données ni de corruption de fichiers. Parallèlement, vous avez la possibilité de réduire une partition afin de créer de l’espace pour un autre système d’exploitation.

Téléchargeable depuis le site officiel, GParted est également disponible sous la forme d’une distribution GNU/Linux compatible pour les ordinateurs basés sur x86. En résumé, il faut retenir qu’il fait partir des meilleurs outils de gestion pour disques durs tels que Partclone ou Clonezilla.

HDD Regenerator — la meilleure capacité à réparer les mauvais secteurs

Bien que Windows soit équipé d’un outil de réparation de disque dur, il convient de notifier qu’il n’est pas à la hauteur de HDD Regenerator. En effet, cet outil spécial de réparation est capable dans un premier temps d’identifier les mauvais secteurs physiques sur la surface d’un disque dur.

Ensuite, il a la capacité de réparer ces défaillances superficielles grâce à une technologie de récupération qu’on appelle générateur de boucles d’hystérésis. Cette technologie développée par Dmitriy Primochenko est en effet capable de rendre lisible les données qui au départ étaient illisibles. HDD Regenerator se charge par la suite de l’appliquer sous Windows XP/Vista/7/8/10.  

AOMEI Partition Assistant — meilleur gestionnaire de disques durs

Équipé de nombreuses fonctionnalités, AOMEI Partition est un gestionnaire de disques durs capable de résoudre tous les problèmes liés aux disques durs. En pratique, il est possible de l’utiliser pour la conversion des disques MBR en schéma de partitionnement GPT. Aussi, vous pouvez l’utiliser pour déplacer l’ensemble de votre système d’exploitation vers un autre disque dur.

D’un autre côté, ce gestionnaire de disques durs peut permettre de détruire tous fichiers sensibles pour empêcher toute possibilité de récupération à l’avenir. Autrement dit, même avec un outil de récupération de données professionnel comme Disk Drill, la récupération serait impossible.

SpinRite — le meilleur pour les ordinateurs plus anciens

SprinRite est une application qui permet de récupérer des fichiers perdus sur des périphériques de stockage de données magnétiques comme les disques durs. Avec sa dernière version publiée en 2004, il demeure le meilleur outil de réparation de disques durs pour les ordinateurs plus anciens. Ainsi, vous pouvez l’utiliser pour l’analyse de tous les ordinateurs y compris ceux qui ne fonctionnent plus correctement. L’outil prend en charge :

  • Les systèmes de fichiers Windows ;
  • DOS FAT ;
  • Les systèmes de fichiers Linux, Macintosh, Novell, etc.

En clair, si vous êtes à la recherche d’un excellent outil de réparation de disques durs pour vos ordinateurs plus anciens, SprinRite est la solution idéale.

Comment réparer un disque dur qui ne fonctionne pas correctement ?

 L’exécution d’un antivirus constitue l’une des méthodes les plus prisées pour réparer un disque dur défaillant. En effet, dans bon nombre de cas, des souches de logiciels malveillants peuvent vous empêcher d’accéder à vos fichiers importants. Cependant, la bonne nouvelle est que Windows fournit un antivirus performant appelé Windows Defender.

En quelques étapes, il vous suffira donc de procéder à l’analyse de l’ensemble de l’ordinateur. Le processus peut prendre un certain temps, car cela vérifie tous les fichiers et programme en cours d’exécution sur le disque dur.

L’autre méthode est la vérification et la réparation des erreurs du disque dur. Il faut notifier que malgré leur fiabilité et leur robustesse, les systèmes de fichiers modernes comme NTFS ne sont pas totalement à l’abri des corruptions de données. Cependant, la plupart de ces erreurs peuvent être réparées grâce aux outils de réparation de disque dur intégré en l’occurrence CHKDKS.

Le paramètre/f indique à CHKDSK de réparer toutes les erreurs du disque dur

Lorsque le paramètre/f indique à CHKDSK de réparer toutes les erreurs du disque dur, il faut utiliser un outil de réparation de disque dur. Vous pouvez opter pour l’un des nombreux logiciels présentés plus haut dans cet article, notamment HDD Regenerator et SprinRite. Dans d’autres cas, les défaillances des disques durs sont causées par des microprogrammes défectueux et des pilotes.

La bonne nouvelle est qu’il suffit de procéder à la réinstallation de ces pilotes du disque dur ainsi qu’à la mise à jour du micrologiciel. Pour rappel, l’opération ne comporte aucun risque de perte de donnée.

Windows réinstallera automatiquement la dernière version des pilotes de disque dur

Pour ce qui est des mises à jour du micrologiciel, il est conseillé de visiter le site web d’assistance du fabricant de votre SSD. Une fois sur le site, vous devez rechercher les mises à jour disponibles et respecter les instructions du concepteur afin de faire l’installation convenablement. Par ailleurs, le formatage d’un disque dur est une option radicale pour corriger tous les problèmes de corruption de données et de secteurs défectueux.

En formatant votre disque dur, vous procédez à la recréation de l’ensemble du système de fichiers en repartant de zéro. Pour mieux réaliser cette opération, l’idéal serait de commencer à installer le système d’exploitation Windows en choisissant l’option installation personnalisée.

Vérifiez les connexions physiques du disque dur

Dans son fonctionnement, le disque dur est relié à la carte mère via deux câbles : le câble d’alimentation et le câble SATA. Le premier joue le rôle de fournisseur d’électricité au disque dur tandis que le second assure la communication entre le disque dur et la carte mère. Lorsque l’un de ces câbles est endommagé, vous pouvez rencontrer toutes sortes de problèmes avec votre disque système. De ce fait, réaliser une inspection rapide peut s’avérer très utile pour éviter de gaspiller vos ressources en réparations logicielles.

 En cas d’échec des différentes solutions exposées ci-dessus, il faut exclure la possibilité que le problème soit encore lié à un autre composant. Vous pouvez donc déconnecter votre disque dur et le connecter à un autre ordinateur. Si les problèmes disparaissent, alors vous avez la confirmation que votre disque système est en bon état. Autrement, il va falloir identifier et résoudre le véritable problème.

En dehors de toutes ces solutions de bricolage, la meilleure alternative reste cependant l’intervention des professionnels de la récupération des données. Forts de leur expérience, ces derniers disposent des compétences nécessaires et des équipements de pointe pour apporter d’excellents résultats en matière de récupérations de données.  

Quelles sont les causes des défaillances des disques durs ?

L’une des causes de défaillance des disques durs, c’est les dommages mécaniques. Chaque disque dur traditionnel dispose d’une pièce fragile appelée tête de lecture/écriture. Cet élément a pour rôle de transformer le champ magnétique du plateau en courant électrique afin de lire les données du disque.

Parallèlement, il transforme le courant électrique en champ magnétique afin d’écrire les données sur le disque système. Cependant, il faut souligner que la distance entre la tête et le plateau du disque est très réduite (3 nanomètres). Par conséquent, le moindre désalignement entraîne généralement un crash catastrophique de la tête.

Outre les dommages mécaniques, les défauts de fabrication constituent également l’une des causes des défaillances des disques durs. Généralement, tous les fabricants procèdent au test de leurs produits avant de les mettre à disposition du marché. Toutefois, il n’est pas rare de remarquer que certains disques durs défectueux finissent sur les sites de ventes. Les défauts de fabrication se révèlent souvent au cours de la première année d’utilisation. Il est donc recommandé de ne pas stocker des données essentielles sur un disque dur tout neuf.

Par ailleurs, les disques durs sont conçus pour fonctionner à des températures allant jusqu’à 50 ou 60 degrés Celsius. Au-delà de ces limites, on parle de surchauffe et cela peut conduire à des erreurs de lecture ainsi qu’à la corruption des données. L’idéal serait donc de maintenir votre ordinateur bien ventilé. 

Comment prévenir la perte de données sur le disque dur ?

Pour éviter dès le départ la perte de données sur un disque dur, il est important de prendre soin de son ordinateur. En d’autres termes, le PC doit être bien ventilé et ne pas être exposé à des températures extrêmes (l’humidité et les conditions défavorables).

Hormis cette approche, il est important d’utiliser des disques durs de meilleure qualité. Dans cette optique, la meilleure astuce est de miser sur les disques SSD de qualité professionnelle conçus par un fabricant réputé.

L’utilisation d’un logiciel antivirus fiable constitue également une astuce intéressante pour prévenir la perte de données sur un disque dur. Les virus sont en effet capables de provoquer une perte de donnée généralisée sur le disque système.

Il est donc nécessaire de toujours protéger vos données en optant pour un logiciel antivirus fiable. Pour les utilisateurs de Windows, un logiciel antivirus fiable est déjà intégré : Windows Defender. Toutefois, vous avez la possibilité d’installer une autre solution au besoin.

Il est en outre important de séparer les données système et les données utilisateur. Les disques système (disque C) sont généralement très utilisés et donc plus susceptibles de tomber en panne, contrairement aux disques durs utilisés exclusivement pour sauvegarder les données. Pour cela, il est souhaitable d’éviter de stocker les données importantes sur le disque système

Autres articles

  • Western Digital Disque dur portable My Passport USB 3.0 4 To, chiffrement AES 256 bits, Noir
    Capacité mémoire : 4 TB Capacité disque dur : 4 TB Caractéristiques : Chiffrement matériel AES 256 bits avec le logiciel WD Security™
  • Western Digital Green WDS240G3G0A disque SSD 2.5" 240 Go Série ATA III Bleu
    Amélioration de la performance informatique au quotidienFiabilité des disques SSDMoins d'électricité requise. Plus de jeux.Une mise à niveau facile pour votre ordinateurTableau de bord WDSSDet logiciel Acronis téléchargeablesGarantie limitée de trois ans Western Digital Green WDS240G3G0A.<br/>Capacité du Solid State Drive (SSD): 240 Go, Facteur de forme SSD: 2.5", Vitesse de lecture: 545 Mo/s, Taux de transfert des données: 6 Gbit/s, composant pour: Universel - Offre exclusivement réservée aux professionnels
  • IBM 7S050063WW licence et mise à jour de logiciel
    Serveur Secured-coreSécurité simplifiéeProtection avancéeDéfense préventiveFonctionnalités hybrides AzureNavigateur Microsoft EdgeService de migration de stockageVitesse de réparation du stockage réglableCache de bus de stockage avec espaces de stockage sur des serveurs autonomesCompression SMB Lenovo 7S050063WW.<br/>Type de logiciel: Licence - Offre exclusivement réservée aux professionnels
spot_img