Industrie des cannabinoïdes : que faut-il savoir sur le HHC ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Entreprendre en Pologne : instructions pas à pas pour les étrangers

Ces dernières années, la Pologne est devenue de plus...

comment les fiduciaires à Genève optimisent la fiscalité et la gestion de patrimoine

Une fiduciaire, également appelée société fiduciaire ou cabinet fiduciaire,...

Comment choisir son évaporateur de chambre froide professionnelle ?

Choisir le bon évaporateur pour une chambre froide professionnelle peut être...

Pourquoi opter pour les publicités gonflables ?

Supports de communication gonflables : comment faire le bon...

L’industrie des cannabinoïdes n’a apparemment pas fini de surprendre et de faire parler d’elle. Alors que l’on pensait que le CBD serait la dernière meilleure molécule que peut contenir le chanvre, cette plante révèle aujourd’hui qu’elle a mieux à offrir.

Elle est en effet composée d’une substance dénommée HHC qui semble plus puissante que le cannabidiol.

Comme cette découverte s’avère récente, elle est encore peu connue du public. C’est pour cela que nous nous y intéressons plus ici.

Le HHC : De quoi s’agit-il ?

Les lettres HHC sont une abréviation du mot hexahydrocannabinol. Il s’agit d’un terme qui fait allusion à un cannabinoïde. Le HHC est donc à l’instar du CBD et du THC un composant naturellement présent dans le cannabis. Sa particularité s’avère qu’il est disponible en faible quantité dans cette plante.

Pour l’obtenir alors en grande dose, une opération qualifiée d’hydrogénation est effectuée au niveau du THC. C’est d’ailleurs en raison de ce processus que le HHC possède la même formule chimique que le THC. De même, c’est cette synthétisation qui fait de l’hexahydrocannabinol une substance aussi psychoactive que le THC.

Contrairement à ce dernier, cette nouvelle composante du chanvre n’est pas interdite de vente. Comme précisé sur le site foxref.org, le HHC est un produit tout à fait légal. Son caractère licite est tout simplement dû au fait qu’il ne renferme pas plus de 0,2 % de THC.

À quel moment utiliser du HHC ?

Toutes les situations qui pourraient vous pousser à utiliser du CBD sont les mêmes dans lesquelles vous pourriez faire usage du HHC. Le point positif avec ce dérivé synthétique du THC est que ses effets sont meilleurs que ceux du CBD, car il s’avère plus puissant.

Regarde cette information :   Industrie propre : l'impact de l'aménagement sur la performance

Ainsi, vous pouvez compter sur le HHC pour :

  • Stimuler le sommeil en cas d’insomnies ;
  • Vous relaxer ;
  • Soulager vos douleurs ;
  • Améliorer votre fonctionnement cognitif ;
  • Favoriser votre clarté mentale.

Par ailleurs, vous devez noter qu’en raison de son action psychotrope, le HHC doit être utilisé avec modération. Cette substance est en réalité susceptible de provoquer des effets indésirables lorsqu’elle est surdosée. Concrètement, le consommateur peut être sujet à des sauts d’humeur puis à des hallucinations nerveuses, auditives et visuelles.

Comment prendre le HHC ?

Sur le marché, le HHC n’est pas proposé sous sa forme moléculaire. Il est plutôt disponible sous l’aspect de fleurs, de résines et d’huiles. C’est en fonction du type de produit que vous aurez choisi que vous pourrez décider du mode de consommation le plus adapté.

Quand il s’agit donc de l’huile, il est possible d’en faire un usage externe en l’appliquant sur une partie ou l’ensemble du corps. L’huile peut également être ingurgitée. Dans ce cas, vous pouvez à l’aide du compte-gouttes mettre la quantité recommandée sous ou sur la langue.

Lorsque vous avez opté pour la forme résine du HHC, vous pouvez tel de l’encens le faire chauffer ou l’infuser. Ce format du cannabinoïde est également compatible avec les repas et peut être vapoté. Dans ce dernier cas, le produit s’insère dans un réservoir de cigarette électronique.

En présence de feuilles de HHC, la meilleure technique de consommation consiste tout simplement à effectuer une infusion. Ici, vous devez retenir que pour bénéficier de toutes les propriétés thérapeutiques de la substance, les feuilles ne doivent être bouillies que durant 15 min. Au-delà, les composés actifs des plants peuvent être détruits.

Regarde cette information :   Entreprises : pourquoi votre communication devrait-elle passer par le cinéma ?

Qui peut utiliser du HHC ?

Tout comme le CBD, le HHC n’est pas une substance destinée à tout le monde. Les personnes sous traitement médical, les nourrices et femmes enceintes ne peuvent par exemple pas en consommer. De même, les individus de moins 18 ans sont interdits d’usage de ce produit. La substance n’est autorisée qu’aux adultes.

Là encore, il faudrait ne pas être un consommateur régulier du CBD pour pouvoir l’utiliser. Outre cela, il faut noter que le HHC ne s’adresse qu’aux personnes ayant expérimenté du CBD qui n’a pas produit les effets attendus. Il peut s’agir par exemple d’un soulagement de douleurs chroniques ou d’un sevrage tabagique sans succès.

En ce qui concerne par ailleurs les lieux où trouver du HHC, il est possible d’évoquer les boutiques physiques spécialisées. Ce produit semble également disponible sur les sites de vente de CBD. Lors de votre achat, faites attention à choisir le meilleur HHC, car cette substance existe en plusieurs variétés.

spot_img