Comment remettre son entreprise dans les meilleures conditions durant une crise économique ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Les impayés : un réel problème de trésorerie à gérer en entreprise

Dans une entreprise, les impayés peuvent représenter un réel problème...

Tout savoir sur la location de nacelles élévatrices

La location de nacelles élévatrices est un moyen rentable...

SASE and Zero Trust : la solution idéale pour votre cybersécurité

SASE and Zero Trust : Solution adéquate de cybersécurité...

4 étapes pour assurer la transition écologique dans une entreprise

La lutte pour la transition écologique ne concerne pas que les...

Une crise économique peut avoir des conséquences désastreuses sur le fonctionnement d’une entreprise.

Pour pouvoir la surmonter dans les meilleures conditions, elle doit être capable d’identifier la cause de la crise et d’y répondre de façon efficace.

Il est également nécessaire d’appliquer les mesures de restructuration adéquates. Nous vous en disons plus ici.

Identifier la cause de la crise économique

Cette étape permet de répondre efficacement à la crise et de prévenir une récidive du phénomène. La cause la plus commune de crise économique en entreprise est d’ordre financier. Mais elle peut également être de nature humaine ou organisationnelle.

Une cause financière

Dans le secteur entrepreneurial, une crise économique est souvent due à un incident financier comme :

  • la chute de la valeur des actions de l’entreprise ;
  • une perte considérable du nombre de parts sur le marché ;
  • une dévaluation des produits phares de l’entreprise ;
  • une inflation des coûts liés à votre secteur d’activité, etc.

La seule façon de faire face à un tel phénomène est d’accroître la quantité de fonds disponibles. Pour y parvenir, vous pouvez contracter des prêts auprès d’institutions financières ou procéder à la liquidation d’une partie des biens de l’entreprise.

Une cause humaine

Les crises liées au personnel se divisent en deux catégories.

Certaines crises sont le résultat d’une insatisfaction collective de vos ressources humaines. Pour exprimer leur mécontentement, ces dernières enchaînent les grèves et refusent de se remettre au travail. Dans un tel cas de figure, la meilleure option est la négociation. À défaut de satisfaire l’ensemble des exigences de vos employés, vous devez ouvrir le dialogue et trouver un terrain d’entente.

D’autres sont dues au manque de professionnalisme de certains membres de votre effectif. Il suffit alors de licencier les employés à l’attitude répréhensible, qu’importe leurs postes. Agir de façon juste et impartiale permet de remettre plus facilement de l’ordre au sein de vos effectifs.

Une cause organisationnelle

Les crises qui résultent d’un manque d’organisation reflètent l’incompétence ou le manque d’expérience des managers de l’entreprise. Il faut donc procéder à quelques ajustements à ce niveau.

Un licenciement de masse ne ferait que plonger vos effectifs dans le chaos. C’est pourquoi il est plutôt recommandé d’organiser des formations et séminaires de mise à niveau périodiques. Il devient ainsi plus simple pour les managers de l’entreprise d’acquérir les compétences nécessaires pour remplir leur rôle.

NB: Il est fortement conseillé de s’offrir les services d’un manager de transition pendant cette période. Cela permet de maintenir l’ordre au sein de vos effectifs et de ne pas perdre en productivité.

Appliquer des mesures de restructuration de l’entreprise
Appliquer des mesures de restructuration de l’entreprise

Appliquer des mesures de restructuration de l’entreprise

Comprendre l’origine de la crise ne suffit pas. Il faut également prendre les mesures adéquates pour y faire face dans les meilleures conditions. Cela inclut notamment une réduction des charges et une renégociation des dettes de l’entreprise.

La renégociation des dettes

L’entreprise explique la situation actuelle à ses créanciers et essaie de modifier quelques aspects de leurs accords. Elle vise généralement une réduction du taux d’intérêt appliqué à ses prêts et la modification du calendrier de remboursement.

Mais dans certains cas, elle essaie de changer la nature des garanties attachées à sa dette. Le bon déroulement des négociations repose sur la crédibilité des démarches anti-crise de l’entreprise aux yeux de ses créanciers.

La réduction des charges de l’entreprise

En période de crise économique, l’entreprise est incapable de fonctionner normalement. C’est pourquoi elle doit procéder à une réduction des charges qui lui incombent.

En premier lieu, elle doit faire le tri parmi ses projets d’investissement et annuler les moins pertinents à court terme. L’objectif est de mobiliser le plus de fonds possible afin d’accroître ses options.

Ensuite, l’entreprise doit procéder à une liquidation de ses biens meubles et immeubles jugés superflus. Elle peut également rompre ses accords avec certaines supply chain jusque-là actives. C’est une façon efficace de renflouer ses caisses et de faire des économies en frais d’entretien.

Enfin, l’entreprise essaie de limiter les dépenses liées à ses ressources humaines. Elle ne renouvelle pas les contrats de ses employés à temps partiel et réduit les heures de travail de son effectif à temps plein. Elle est également susceptible de supprimer des postes ou de réduire des salaires selon les circonstances.

error: Content is protected !!