Comment réduire son empreinte carbone numérique ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Les impayés : un réel problème de trésorerie à gérer en entreprise

Dans une entreprise, les impayés peuvent représenter un réel problème...

Tout savoir sur la location de nacelles élévatrices

La location de nacelles élévatrices est un moyen rentable...

SASE and Zero Trust : la solution idéale pour votre cybersécurité

SASE and Zero Trust : Solution adéquate de cybersécurité...

4 étapes pour assurer la transition écologique dans une entreprise

La lutte pour la transition écologique ne concerne pas que les...

Grâce au développement du numérique, les modes de production et de consommation de notre société ont radicalement changé. Malheureusement, cette avancée n’est pas sans conséquence sur notre environnement.

En effet, l’extraction et la transformation des ressources utilisées pour fabriquer les composantes électroniques constituent l’une des premières sources de pollution au monde.

De plus, l’utilisation d’internet au quotidien génère une part non négligeable des émissions de GES.

Face à cet état de choses, il est important que les utilisateurs d’internet adoptent les solutions qui permettent de réduire autant que possible leur empreinte carbone numérique.

Le numérique : un secteur hauteur pollueur

L’industrie du numérique est l’un des plus gros pollueurs de la planète. En effet, il faut 22 kilogrammes de produits chimiques pour fabriquer un ordinateur. À cela, on doit ajouter 1,5 tonne d’eau et 240 kg de combustible.

Par ailleurs, lorsqu’on sait que la durée d’utilisation d’un ordinateur a considérablement baissé ces dernières années, et que l’utilisation d’internet est à l’origine de 4 % des émissions de GES, on peut dire sans se tromper que le développement du numérique a des conséquences néfastes sur notre environnement.

Cela dit, s’il est impossible de se passer de ce pilier de la transformation de nos sociétés, il est important que les consommateurs optent pour le numérique responsable, afin de réduire autant que possible leur empreinte carbone.

Quelques astuces pratiques que vous pouvez adopter pour réduire votre empreinte carbone numérique

Pour réduire votre empreinte carbone numérique, vous pouvez adopter quelques astuces pratiques.

Supprimer vos e-mails

Envoyer ou lire un mail ne prend que quelques minutes. Cependant, ce service qui semble anodin contribue à la pollution de l’environnement. Cela, en raison du fait que les courriers électroniques sont stockés dans un data center qui consomme beaucoup d’énergie et d’eau.

De ce fait, en optant pour une suppression progressive de vos mails, vous contribuerez à la réduction de votre empreinte carbone numérique. Si vous en doutez, sachez qu’en moyenne, une suppression de 30 mails permet d’économiser l’énergie nécessaire pour alimenter une lampe durant 24 heures. Par ailleurs, pour un résultat optimal, vous devez :

  • Vider de temps à temps votre corbeille ;
  • Réduire autant que possible la taille de vos fichiers joints.

Débrancher vos appareils électroniques

Lorsque vous n’utilisez pas vos appareils électroniques, veuillez les débrancher. En effet, les charges continues et le mode veille sont énergivores. Par cette action, vous pourrez non seulement réduire votre empreinte carbone numérique, mais aussi vos factures d’électricité. De plus, vous pourrez également augmenter la durée de vie de vos appareils.

Opter pour un moteur de recherche écoresponsable

Google est un moteur de recherche très populaire. Toutefois, son fonctionnement nécessite énormément d’énergie. L’idéal serait donc de vous tourner vers des moteurs moins énergivores comme Ecosia qui propose même de reverser une partie de ses revenus aux associations militant pour la préservation de l’environnement.

En l’adoptant, vous pourrez non seulement réduire votre empreinte carbone numérique, mais aussi contribuer à la reforestation de certaines géographiques d’Asie et d’Amérique du sud.

Limiter le streaming

Regarder un film, une série, ou un match en streaming est très facile de nos jours, grâce à la connexion haut débit. Malheureusement, cette action se révèle dangereuse pour notre environnement.

En effet, la visualisation en ligne des éléments audiovisuels représente environ 1 % des émissions mondiales de CO2. Veuillez donc éviter autant que possible de suivre des éléments en streaming. Privilégiez plutôt les téléchargements qui sont moins énergivores.

Privilégier les appareils électroniques reconditionnés et opter pour une connexion wifi

Si vous souhaitez acheter un nouvel appareil électronique, l’idéal serait de vous tourner vers un modèle reconditionné. En effet, il faut en moyenne 80 kilogrammes de CO2 pour fabriquer un smartphone.

De plus, comme nous l’avons mentionné plus haut, les chiffres concernant la production des ordinateurs sont encore plus alarmants. L’idéal serait donc de privilégier des appareils reconditionnés qui vous permettront non seulement de réduire votre empreinte carbone numérique, mais aussi de faire des économies.

Par ailleurs, l’autre alternative que vous pouvez adopter est d’opter pour les produits ayant un label « écoconception ». Enfin, vous devez privilégier la connexion wifi pour vous connecter. En effet, la connexion 4 G qui permet de se connecter très facilement de nos jours consomment malheureusement 23 fois plus d’énergie que la connexion wifi.

error: Content is protected !!