Comment faire sa propre comptabilité ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Noël arrive bientôt, qu’allez-vous manger pour les fêtes ?

Noël approche à grand pas ! Les différentes courses pour...

Pourquoi mettre en place un shoowroom virtuel pour votre boutique ?

Le numérique s’invite dans tous les domaines avec des...

Quels sont les avantages de la franchise de service ?

Ces dernières années, le marché de la franchise a...

Vidangeur fosse septique en Vendée pour l’entretien de votre assainissement

Entretien fosse septique en Vendée ? L'entretien de la fosse...

Depuis la nuit des temps, la comptabilité existait déjà et se traduisait à l’antiquité par les tables sur argiles qui permettaient de suivre les échanges financiers réalisés entre les individus. Celle-ci a connu par la suite un saut majeur et est devenue la norme que nous connaissons actuellement.

Toutefois, la gestion de la comptabilité n’est pas forcément une affaire d’expert. Vous pouvez vous-même faire votre propre comptabilité à condition de vous équiper des bons outils et de respecter certains conseils.  Découvrez ici les différentes étapes à suivre pour gérer votre comptabilité vous-même.

Étape 1 : se renseigner sur les obligations comptables de votre entreprise


Vous devez avant toute chose prendre connaissance des obligations comptables de votre entreprise si vous souhaitez vous occuper vous-même de la comptabilité de votre entreprise. En effet, gérer soi-même la comptabilité de son établissement sera plus ou moins compliqué. Tout dépend en réalité des obligations comptables qui incombent à chaque forme d’entreprise et régime d’imposition.

Il faut dire que toutes les entreprises relevant du régime réel d’imposition auront beaucoup de difficultés pour gérer leur comptabilité sans faire appel à un expert. À cet effet, vous devez bien vous renseigner auprès des organismes dont dépend votre entreprise si vous souhaitez tout de même vous lancer seul dans cette aventure comptable.

Par ailleurs, les sociétés commerciales ou libérales ont des obligations comptables très lourdes. Par contre, les professionnels indépendants peuvent gérer très simplement leur comptabilité en raison des simplifications permises par le régime microentreprise au niveau de la comptabilité.

Étape 2 : se former sur la gestion de la comptabilité d’une entreprise

Après la prise de connaissance des obligations comptables de votre entreprise, il est impératif de se former en conséquence avant de se lancer dans une gestion 100 % autonome de votre comptabilité. Il est important de savoir que votre entreprise pourra être rapidement mise en péril si vous ne maitrisez pas l’ensemble des compétences nécessaires.

De nos jours, il existe plusieurs formations complètes qui sont adaptées à la forme de votre entreprise et à vos obligations. En vous basant sur votre niveau de compétences ou simplement de votre disponibilité, vous devez choisir entre :

  • Gérer entièrement soi-même sa comptabilité aussi bien la saisie des écritures, les bilans ou encore la veille comptable ;
  • Effectuer soi-même les principaux travaux comptables (écritures, pièces comptables, etc.) et déléguer à un expert le contrôle de votre gestion ainsi que les comptes rendus officiels (les bilans de clôture ou les liasses comptables).

La deuxième option est un choix judicieux pour les entrepreneurs qui désirent allier économies d’argent et gestion comptable sécurisée.

Étape 3 : choisir un logiciel de comptabilité conforme et pratique

Pour réussir à faire sa comptabilité soi-même, il est indispensable de choisir un logiciel comptable pratique, aux normes et aux tarifs abordables. Vous devez choisir une formule adaptée en vous basant sur la complexité de vos obligations comptables. Cette formule doit permettre de gérer tous les points comptables indispensables sans tomber dans les options inutiles non plus.

En outre, il est déconseillé de faire sa comptabilité soi-même sur Excel surtout pour les formes entrepreneuriales ayant des obligations complexes. Ainsi, vous pouvez utiliser Je Pilote, logiciel de comptabilité en ligne qui vous permettra de :

  • générer des factures de manière chronologique ;
  • intégrer automatiquement vos factures de vente et achat dans vos écritures comptables ;
  • relier les opérations bancaires aux écritures ;
  • éditer les comptes annuels pour chaque bilan de clôture ;
  • éditer les livres comptables obligatoires (le grand livre et le livre-journal) ;
  • établir le fichier des écritures comptables (fichier spécifique que l’administration fiscale peut réclamer en cas de contrôle).

De plus, vous devez pouvoir compléter et transmettre votre liasse fiscale en format dématérialisé si vous gérez également vous-même la fiscalité de votre entreprise. Pour cela, vous devez vérifier si votre logiciel comptable est en mesure de vous permettre de gérer la liasse fiscale.

Étape 4 : Faire le paramétrage de votre logiciel comptable

Si vous voulez réussir à faire sa comptabilité soi-même sans erreur ni perte de temps, vous devez paramétrer votre logiciel comptable. À cet effet, vous devez :

  • Indiquer toutes les données de l’entreprise : il s’agit de raison sociale, statut, coordonnées professionnelles, les dates des bilans d’ouverture et de clôture d’exercice comptable, votre régime fiscal, etc. ;
  • Personnaliser les fonctionnalités : vous devez paramétrer les profils d’utilisateur et leur accès respectif, l’intégration automatisée ou non des factures aux écritures, etc. ;
  • Mettre en place la comptabilité : il s’agit de créer le plan comptable ainsi que tous les livres comptables obligatoires.
Étape 4 : Faire le paramétrage de votre logiciel comptable
Étape 4 : Faire le paramétrage de votre logiciel comptable

Étape 5 : Tenir la comptabilité de votre entreprise

Après avoir été formé et disposant également de votre logiciel de comptabilité conforme, vous pouvez commencer à faire seul votre comptabilité. Vous devez ainsi faire un suivi régulier de la comptabilité et veiller à la bonne saisie des écritures au fur et à mesure que des transactions sont effectuées.
Il est fortement conseillé de se faire assister par un expert-comptable dans les premiers temps. Il pourra contrôler votre travail.

À cette question, la réponse est oui, car aucune réglementation n’interdit de faire sa comptabilité soi-même, peu importe le statut et la forme de l’entreprise. C’est un choix propre à votre entreprise, mais cela vous impose la lourde responsabilité d’une gestion comptable sans failles.

Autres articles

Qu’est-ce qu’un logiciel ERP ?

Conseil d’administration : définition, rôle et gouvernance

error: Content is protected !!