lundi, septembre 20, 2021
spot_img
HomeEntreprisesVérification Générale périodique des appareils de levage Oullins

Vérification Générale périodique des appareils de levage Oullins

Entreprise : Vérification annuel des appareils de levage Oullins

Afin de garantir un fonctionnement optimal, les machines doivent être soumises à un entretien d’une certaine envergure. C’est également le cas des appareils de levage qui ne font pas exception. Si vous êtes propriétaire d’une entreprise utilisant de tels appareils, ces derniers doivent subir une vérification périodique. De quoi s’agit-il exactement ?

Qu’est-ce que la vérification Générale périodique des appareils de levage ?

La vérification générale périodique des appareils de levage est une disposition imposée par la loi et qui doit être prise en compte par toute entreprise qui emploie ces appareils. C’est une opération qui vise à s’assurer du bon fonctionnement des appareils de levage. Ce dernier peut être altéré par une nouvelle mise en service ou une remise en service suite à des réparations de divers ordres. La vérification périodique des appareils de levage permet également de vérifier la conformité de ces derniers.

En effet, leur utilisation doit être sans danger. De même, leur installation doit se faire selon les instructions du fabricant. La vérification va donc favoriser la prévention des éventuels dysfonctionnements qui pourraient être source de dangers pour les utilisateurs des appareils et les machines elles-mêmes dont le fonctionnement se verra handicapé. La manœuvre va donc préserver la sécurité des travailleurs et garantir le bon fonctionnement des machines.

La vérification périodique doit être réalisée tous les 12 mois sur les appareils de levage et les accessoires qui accompagnent leur fonctionnement. Cependant, la fréquence de vérification est de six mois pour les appareils déplacés régulièrement et qui ne nécessitent pas de montage ou de démontage importants. Il en est de même pour ceux qui ont besoin que des supports soient installés pour leur utilisation.

Quel est le déroulement de la vérification Générale périodique des appareils de levage ?

La vérification périodique peut être effectuée selon diverses étapes. Il s’agira en premier lieu de procéder à un examen visuel, donc sans démontage des parties visibles de l’appareil. Si ce dernier n’en possède pas, son chemin de roulement est contrôlé grâce à un moyen d’accès prévu et mis à la disposition des professionnels de la vérification.

La vérification peut également s’étendre à des essais. Ceux-ci vont aider les vérificateurs à s’assurer du bon fonctionnement des appareils et de leur efficacité. Ils vont donc procéder à des essais qui toucheront des éléments tels que les limiteurs de vitesse et de course, les freins et éventuellement l’état de charge. Dans ce cas, la présence et le bon fonctionnement du dispositif permettant de limiter le niveau de charge pourront être contrôlés.

De même, le respect des dispositions fixées par le cahier professionnel et liées à la sécurité des appareils sera vérifié. Il faut préciser que certaines vérifications des appareils ne pourront être faites qu’en présence de leur constructeur. Une fois la vérification achevée, un rapport provisoire est délivré. D’autres rapports individuels sont par la suite établis pour chaque appareil contrôlé.

Ces derniers comportent les résultats des vérifications ainsi que celles qui n’ont pas pu être faites pour une raison ou pour une autre.

Quelles dispositions doivent être prises par l’entreprise ?

En tant qu’entreprise, vous avez pour obligation de mettre à la disposition des vérificateurs, un employé capable de manipuler les appareils de levage à contrôler. De plus, certains documents doivent être fournis aux professionnels de la vérification. Il s’agit entre autres de la notice du fabricant de l’appareil de levage. Elle devra contenir entre autres l’abaque des charges. De même, vous devrez mettre à la disposition des vérificateurs un certificat CE.

C’est lui qui garantit que l’appareil répond aux normes européennes. Vous devrez aussi fournir le carnet d’entretien de l’appareil ainsi que les rapports de vérification effectués précédemment. Le registre de sécurité de votre entreprise figure également parmi les pièces à fournir.

D'autres articles
Partenairesspot_img

Populaires