Quelques astuces pour faire du jardinage écologique chez soi

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Freelance : Quelques astuces pour augmenter ses revenus en portage salarial

Le portage salarial est un système particulier qui se traduit par...

Les acteurs de films de super héros

Plongée dans l'univers des figures mythiques du cinéma de...

Xiaomi : Le secret de son incroyable succès dévoilé ?

Dans l'univers compétitif de la technologie grand public, Xiaomi...

Avoir un jardin chez soi, c’est bien, mais avoir un jardin respectant les normes écologiques, c’est encore mieux. Cela vous permet de participer à la prévention de l’environnement et à créer un espace assez naturel chez vous.

Pour y parvenir, découvrez dans ce guide les bons gestes à adopter.

Choisir les plantes appropriées pour votre jardin

jardinage écologique chez soi
jardinage écologique chez soi

Pour un jardin écologique réussi, il est crucial de sélectionner des plantes compatibles à votre atmosphère et à votre type de sol afin de diminuer l’utilisation en eau de votre potager.

Il existe un grand nombre de plantes propices à ce genre de chose que vous pouvez retrouver sur le Blog Vert Délice pour votre jardin.

Vous devez préférer les plantes locales aux plantes externes. Choisissez des plantes qui sont déjà adaptées aux situations atmosphériques et aux types de sols de votre région. Elles nécessitent moins d’eau que les espèces venant d’ailleurs.

Misez sur les plantes qui résistent à la sécheresse, telle que la lavande, le romarin, la sauge et le thym. Ces plantes sont très productives et peuvent supporter un manque temporaire d’eau, ce qui réduit votre consommation d’eau. Les arbres, les fleurs et les légumes peuvent aussi survivre à la sécheresse.

Les arbres et arbustes résistants au manque d’eau comprennent le chêne, le pin, l’olivier, le laurier-rose et le ciste. Ces plantes réclament peu d’eau une fois établie et peuvent participer à la beauté du potager tout en économisant de l’eau. Il est essentiel de respecter les recommandations d’entretien particulières à chaque espèce lorsqu’ils sont plantés.

Optimiser la rétention d’eau et la qualité du sol

jardinage écologique
jardinage écologique

Pour mettre en terre les bonnes plantes dans un jardin écologique, il est important d’apprêter le sol du potager.

Étant donné que la consommation d’eau par les racines de plantes peut être affectée par la qualité du sol, vous devez améliorer la conservation d’eau de votre terre.

Pour ce faire, il existe divers procédés à mettre en pratique.

Le paillage

En jardinage, le paillage consiste à recouvrir le sol du jardin de paillis, d’où son nom. Il apparait comme étant votre meilleur allié pour l’entretien et la qualité de votre jardin. Il limite la vaporisation de l’eau, préserve l’humidité et régule l’accroissement des mauvaises végétations. Pour pailler votre jardin, faites usage de matériaux naturels tels que des feuilles mortes, de la paille ou des copeaux de bois. Votre sol vous exprimera sa gratitude.

L’utilisation du compost

Le compost apporte une petite dose d’âme à votre sol. Il enrichit la structure du sol et augmente sa capacité de rétention d’eau tout en fournissant les substances nécessaires. Il représente pour le sol ce que les nutriments représentent pour l’organisme humain. Alors, n’hésitez pas à en faire usage.

Adopter des méthodes d’arrosage respectueuses de l’environnement

jardinage écologique 2023
jardinage écologique 2023

Il est nécessaire de faire des choix intelligents et d’adopter des méthodes efficaces pour économiser de l’eau dans son jardin.

Un système d’irrigation bien conçu vous aidera à conserver assez d’eau tout en arrosant vos plantes.

Voici quelques méthodes économes d’arrosage.

Fixation par goutte-à-goutte

L’eau est acheminée immédiatement aux racines des plantes grâce à des canalisations ou des gouteurs perforés dans ce système. Il permet d’asperger de façon exacte et d’épargner jusqu’à 50 % d’eau par rapport à une aspersion classique.

L’arrosage profond

Une aspersion en profondeur aide les plantes à plus survivre aux sécheresses en favorisant la croissance des racines profondes. Pour que l’eau accède aux racines en profondeur, arrosez moins souvent, mais plus abondamment.

Toutefois, il faut préciser que vous devez organiser votre potager pour mieux utiliser l’eau. Regroupez les plantes sur la même longueur d’onde en termes d’hydratation dans votre potager. Aussi, vous devez choisir l’heure idéale pour arroser. Pour éviter la grande évasion de l’eau par évaporation, arrosez votre potager pendant les moments les plus rafraîchis de la journée, comme à l’aube ou au coucher du soleil. En outre, cela facilitera sa pénétration dans le sol.

Utilisez d’autres méthodes pour économiser de l’eau

méthodes pour économiser de l’eau
méthodes pour économiser de l’eau

En utilisant des techniques d’arrosage alternatives, vous pouvez réduire la quantité d’eau utilisée dans votre jardin. Vous pouvez donc opter pour :

  • L’irrigation avec des oya ; cette méthode ancestrale implique l’enterrement de pots en terre cuite poreux avec de l’eau près des plantes.
  • L’eau pénètre lentement dans le sol jusqu’aux racines. Comparé à un arrosage traditionnel, ce procédé permet de conserver jusqu’à 70 % d’eau.
  • Le paillage superficiel ; c’est l’application d’une couche de matériau organique à la surface du sol. Il contribue à la retenue d’eau, à la réduction de l’érosion et à la protection des racines des plantes. Cette astuce favorise la vie bactérienne du sol et la dissociation des substances organiques en nutriments, en plus d’économiser de l’eau.
  • Le paysagisme xéro permet d’économiser de l’eau tout en créant un jardin esthétique. Les matériaux perméables et les plantes peu gourmandes en eau sont utilisés dans cette méthode d’aménagement paysager.

Vous pourrez jardiner de façon plus écologique en suivant ces conseils pour économiser l’eau et votre potager vous remerciera.

spot_img