dimanche, novembre 28, 2021
spot_img

Formations distancielles : Pourquoi se développent-elles ?

Articles Similaires

La GMAO et la maintenance par panne

Quand quelque chose est inévitable, vous devez avoir un...

Se former au métier de trader : comment faire

La pratique du trading est en train de se...

Comment moderniser un couloir ?

Les escaliers et le couloir sont les endroits parfaits...

Comment animer un groupe d’analyses des pratiques ?

Comment animer un groupe d’analyses des pratiques pour professionnels? Au sein...

Partager l'article

Les formations distancielles, ou formations à distance, connaissent un essor considérable depuis quelques années. Elles présentent de nombreux avantages et s’avèrent de plus en plus nombreuses, que ce soit dans le domaine du marketing (développer des stratégies de vente optimales, étendre sa clientèle…), de l’informatique (découvrir un logiciel et en maîtriser l’utilisation, apprendre un code de programmation en particulier…) ou encore des langues.

Pour faire un choix entre les deux modalités de suivi, il est important de comprendre pourquoi l’une (la formation distancielle, donc) prend le pas sur l’autre. Les formations en ligne sur la bourse constituent un bon exemple pivot : elles jouissent d’une immense popularité et leur catalogue s’étoffe continuellement. Un aspirant trader aura, pour reprendre l’expression populaire, « l’embarras du choix ».

Cette multiplicité des sources apparait autant comme une bonne nouvelle, permettant aux curieux plusieurs approches, que comme une difficulté puisqu’il faut savoir faire le tri parmi les sites, les plateformes pullulant sur la toile.

Formations en ligne : le « boom » des années 2010-2020


C’est une évidence : la crise sanitaire a donné un coup d’accélérateur significatif au marché des formations en ligne. Même dans le cadre des cursus scolaires obligatoires, les enseignants jusque-là réticents à l’utilisation d’Internet pour prodiguer leurs cours ont dû vivre une immersion forcée, afin d’assurer la continuité pédagogique lorsque le pays était confiné.

La formation distancielle plus ciblée, celle dont il est question ici, n’a pas attendu la période particulière du COVID19 pour prendre du terrain mais cet événement particulier l’a rendue encore plus visible et accessible ; ceux qui se sont habitués aux outils informatiques pour continuer à travailler durant le confinement sont désormais de meilleurs « candidats » pour une formation à distance.

Cette évolution s’inscrit dans une logique de démocratisation massive des outils numériques : là où, au début des années 2000, la formation distancielle pouvait apparaitre comme l’apanage de certains initiés, elle est désormais accessible à toutes et à tous.

Au-delà de l’aspect sanitaire qui a prévalu pendant quelques mois, ce type de formations sur Internet présente plusieurs avantages en termes de développement des compétences et d’enrichissement des connaissances.

Formations en ligne : modalités et avantages


Tout d’abord, il est important de comprendre qu’il n’existe pas un seul modèle de formation distancielle. Au contraire, ils sont multiples. On retrouve notamment :

  • Des formations de facture classique, avec un enseignant ou coach qui transmet ses connaissances par webcam, par téléphone… Plusieurs fonctionnalités comme le partage d’écran rendent alors le cours vivant et interactif.
  • Des formations en ligne moins directes, proposée sous forme de tutoriels vidéo, audios ou textuels, qui guident l’apprenant par étapes. Dans certains cas, l’auteur est joignable pour répondre aux questions : on est à mi-chemin entre un cours traditionnel et une forme d’autodidactisme assisté (autrement dit : on apprend « tout seul », sources et éventuels dépannages humains à l’appui).
  • Des formations hybrides, où s’alternent les cours par webcam et le suivi de vidéos (audios ou textes…) accessibles à n’importe quel moment venant compléter, cimenter l’enseignement humain.

Dans tous les cas, l’avantage de la formation distancielle est de pouvoir enrichir ses connaissances depuis chez soi, d’apprendre sans se déplacer. Le gain de temps est forcément considérable : il suffit d’un ordinateur connecté à Internet pour se lancer dans l’aventure didactique, sans devoir se rendre sur un site, peut-être même et selon les modèles choisis sans suivre un horaire particulier.

À cette question pratique s’ajoutent des considérations écologiques ou économiques (à condition que la formation distancielle soit proposée à des prix raisonnables) : les frais de transport dans un budget familial s’en trouvent amoindris, tout comme les effets sur la « santé » environnementale.

Pour les enseignants et formateurs, la possibilité de dispenser des cours en ligne permet, s’il s’agit de publier des vidéos tutorielles par exemple, de maximiser sa portée et de toucher des revenus réguliers : au lieu de donner plusieurs fois le même cours, il s’agit de l’enregistrer et de le rendre accessible en continu.

La formation distancielle garantit donc, dans une certaine mesure, une disponibilité permanente des contenus et une rétribution intéressante, régulière, pour les experts qui partagent leurs connaissances.

Les inconvénients de la formation distancielle


La formation distancielle peut paraître séduisante et évidente en cette décennie fortement axée sur la connectivité. Or, il faut tenir compte des inconvénients qu’un enseignement en ligne peut présenter. Par exemple :

  • Cela s’est remarqué durant l’école à distance : certains individus apprennent beaucoup mieux sur le terrain, car leur cerveau a besoin d’interactions humaines directes. Cette tendance s’observe particulièrement chez les enfants et les adolescents, mais peut aussi concerner les adultes.
  • Les formations en présentiel sont généralement très cadrées et surveillées. Si leur contenu ne peut jamais être absolument fiable – un enseignant se trompe parfois, comme tout le monde – les risques d’ « arnaque » ou d’expérience trop approximative sont largement réduits.
  • Des questions matérielles peuvent faire obstacle à l’apprentissage. Les problèmes liés au réseau, à la maîtrise des outils (ceux qui permettent de suivre la formation, donc), l’incompatibilité de certains logiciels avec l’ordinateur des apprenants peuvent venir compliquer l’acquisition des connaissances.

Ces écueils doivent être pris en compte. Si malgré cela une formation distancielle parait toujours la meilleure solution, alors il est temps de prospecter et d’identifier les sites, les applications qui correspondent le mieux à ses besoins.

Un exemple : la formation distancielle pour la bourse et le trading


Parmi les formations à distance qui ont le vent en poupe, il y a toutes celles concernant l’entrée et l’activité sur les marchés boursiers. Le trading peut s’avérer complexe. Ceux qui espèrent faire fructifier leur fortune « à l’aveugle », sans connaître les mécanismes à l’œuvre, les opportunités et les pièges sur les marchés financiers, risquent d’essuyer plusieurs échecs.

Bien entendu, il faut se méfier des « formations gratuites » qui essaiment sur la toile. Leur qualité n’est pas toujours garantie et plusieurs d’entre elles s’accompagnent de frais cachés. Autant opter pour un cursus ouvertement tarifé, et promu par des sites d’autorité.

Certains articles en ligne permettent de découvrir un éventail de formation au trading. Sur le site Internet au nom évocateur Les formations trading, plusieurs formations sont évaluées et détaillées. L’auteur prend soin de catégoriser les attentes potentielles du futur investisseur, et propose des plateformes d’apprentissage correspondantes.

Par exemple, il met l’accent sur l’espace de formation Interactiv Trading, dont les modalités d’enseignement apparaissent foncièrement variées. Selon le montant déboursé, l’utilisateur aura accès à des cours interactifs en ligne, en plus des cours théoriques en vidéo. Il peut même avoir recours à un coaching privé, toujours à distance.

Dans tous les celui qui veut s’initier aux mécanismes boursiers ou progresser en la matière doit considérer des paramètres aussi variés que le coût de la formation (parfois fort élevé dans le domaine), l’accessibilité de ses modalités par rapport aux sensibilités personnelles (un cours vidéo ne convient pas à tout le monde, surtout pour un sujet aussi complexe) ou encore le temps correspondant (si l’on travail déjà, consacrer de nombreuses heures à un cours sur la bourse peut être difficile).

En conclusion : la formation distancielle, l’avenir de l’apprentissage ?


L’importance prise par la formation en ligne est donc indéniable, et la marche de transition vers l’e-learning ne semble pas prête à s’interrompre. Plus la technologie se développe, plus les cours à distance deviennent fiables et s’approchent des formes d’enseignements traditionnels. Pour autant, l’équivalence entre les formations en présentiel et les formations distancielles ne sera jamais stricte.

La multiplication des sources, les offres très alléchantes proposées çà et là demandent à l’internaute d’observer une certaine prudence, pour ne pas investir inutilement ou dangereusement.

Certains sujets épineux et complexes comme le trading peuvent aussi faire l’objet de leçons « en classe », selon une dynamique plus humaine. Pour faire son choix, la question de la certification entre en ligne de compte : c’est moins le cas pour le domaine boursier, mais cela s’avère crucial dans l’apprentissage des langues.

Se renseigner sur Internet, consulter plusieurs sites comparatifs peut permettre en tout cas d’arrêter une décision, de s’en remettre pleinement aux nouvelles technologies ou de préférer une organisation classique, sur les bancs d’une école.

Autres articles

spot_img