vendredi, mars 24, 2023
spot_img

Comment augmenter progressivement son TJM en freelance ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Comment choisir un site de rencontre pour les hommes ?

Rencontre gay : Comment choisir un bon site de...

Comment créer une application de rencontre ?

Les applications de rencontres font désormais partie intégrante de...

Comment acquérir plus de clients avec des stratégies marketing efficaces

Quelles sont les stratégies d’acquisitions de clients les plus...

Comment trouver un bon téléviseur avec le meilleur rapport qualité-prix ?

De toutes les merveilles inventées par la technologie, la...

Pourquoi ouvrir une boîte d’intérim franchisée ?

Ouvrir une boîte d’intérim franchisée : quels sont les...

Partager l'article

En tant que travailleur indépendant, il est important de fixer un TJM (Taux Journalier Moyen) pour pouvoir facturer vos services. Il s’agit tout simplement du montant de la rémunération d’un freelance pour une journée de travail. Il doit permettre de trouver un équilibre entre le prix de facturation acceptable par un client et l’amortissement des charges.

Toutefois, dans votre aventure en tant que freelance, vous avez au fil des années gagné en expérience, acquis de nouvelles compétences ou pratiques, agrandi votre portefeuille client. Tout cela vous permet aujourd’hui de travailler sur des projets de grande envergure. De ce fait, il est évident que votre TJM ne peut plus correspondre à votre expertise.

Vous pensez donc l’augmenter. Mais comment s’y prendre sans perdre ses clients et continuer à trouver des missions ? On vous donne dans cet article des conseils pratiques pour vous en sortir.

Le TJM : comment cela fonctionne-t-il ?

Le calcul du TJM doit prendre en considération plusieurs aspects. D’abord, peu importe le domaine dans lequel vous exercez, il est primordial de faire le point sur vos compétences avant de définir le montant de votre rémunération journalière. Pour y arriver, vous devez répondre à certaines questions à savoir :

  •       Quelle formation avez-vous suivie ?
  •       Quel est votre niveau d’expérience ?
  •       Avez-vous déjà proposé des services à des entreprises en tant que freelance ?
  •       Quel est votre portefeuille client ?
  •       Avez-vous une spécialisation ? Si oui, laquelle ?
  •       Quelle est votre force par rapport à un autre freelance, dans le même secteur ?

Grâce aux réponses obtenues, vous aurez une image plus précise de vos forces, de vos faiblesses. Cela va vous aider à vous positionner en matière de prix. Un autre paramètre sur lequel vous devez vous baser est le marché. Il vous sera d’une grande utilité d’avoir un point de comparaison pour fixer vos tarifs en freelance.

Pensez alors à étudier le marché. À cet effet, il convient de regarder les taux journaliers moyens pratiqués par les freelances de votre domaine, c’est-à-dire ceux qui proposent les mêmes services et ont le même niveau d’expérience que vous. Certaines plateformes de freelance vont vous aider à mener votre enquête, mais évitez d’observer les plateformes moins réputées.

Vous pouvez aussi contacter des freelances plus expérimentés que vous pour vous inspirer. Par ailleurs, que vous travailliez seule ou avec une société de portage salarial comme Portageo, vous devez prendre en compte la difficulté de la prestation que vous offrez pour calculer vos tarifs. Chaque mission possède ses exigences et contraintes particulières.

Cela peut être des urgences ou encore des délais serrés à tenir qui demanderont au freelance d’être très réactif. Ce sont des exigences à intégrer dans le prix. N’oubliez pas en outre :

  •       De calculer le temps consacré à la gestion de votre activité ;
  •       D’anticiper les périodes de baisse d’activité ;
  •       D’estimer vos charges professionnelles (charges sociales, charges fiscales, mutuelle, assurance professionnelle…) et personnelles (frais alimentaires, loyer, factures, crédit, loisirs, etc.)

Tous ces éléments doivent être pris en compte pour bien fixer votre TJM.

Pour quelles raisons augmenter son TJM en freelance ?

Généralement, à leurs débuts, les travailleurs indépendants ont tendance à fixer un taux journalier moyen un peu bas. Cela permet de trouver des missions. Cependant, le moment viendra où le freelance va chercher à élever le tarif de ses prestations. Et une telle augmentation doit avoir des raisons valables, sinon vous risquez de perdre votre clientèle.

En vérité, décider d’accroître son TJM doit correspondre à une réponse face à une demande spécifique. Vos prestations doivent satisfaire un besoin urgent, répondre à une expertise, mais également à une spécificité que vos concurrents ne possèdent pas. Vous pouvez proposer un TJM plus élevé pour les missions qui apporteront une réelle plus-value aux clients.

Par exemple, cela leur permet de gagner un temps précieux, de dénicher de nombreux nouveaux acheteurs, d’accroître leur chiffre d’affaires, etc. Il faut dire aussi qu’en travaillant depuis sa maison, il est difficile de fixer au mieux son seuil de rentabilité. Cela fait que le salaire net peut s’avérer au final décevant si l’on enlève toutes les charges sociales ou des charges de fonctionnement.

Cette situation peut aussi amener à augmenter son TJM. Mais comment y parvenir ?

Quelques pratiques pour élever progressivement son TJM en freelance

Découvrez dans cette section quelques astuces qui vous aideront à valoriser vos tarifs.

Développer son expertise et se spécialiser

Pour rester à jour et être en mesure de proposer les meilleurs services possibles pour ses clients, le freelance doit se former continuellement aux nouvelles tendances de son secteur. Cela lui permettra de posséder les compétences pour répondre à des missions plus pointilleuses et à un plus grand panel de projets.

Une fois que votre offre de prestations ainsi que votre expertise se sont améliorées, vous pouvez augmenter plus sereinement vos tarifs.

Pour aller plus loin, la spécialisation dans un domaine précis est aussi un moyen efficace pour se différencier des autres indépendants. Lorsque vous développez votre expertise sur un savoir-faire précis, cela vous permet de devenir un expert dans ce domaine et d’inspirer plus vos prospects.

Plus vous avez des compétences rares, plus elles auront de la valeur et vous pouvez les valoriser davantage dans vos tarifs. Puisque vos services sont très recherchés, vous pouvez vous permettre le luxe de tirer à la hausse votre TJM sans courir le risque de perdre votre clientèle.

Notez également que la polyvalence est très appréciée par les clients et certaines entreprises accordent beaucoup plus d’importance aux consultants multi-casquettes.

Construire sa réputation en freelance

Il est indispensable de construire sa réputation et de développer son audience lorsque vous êtes en freelance. Ce faisant, vous avez l’assurance de gagner en crédibilité et en visibilité auprès des sociétés de votre secteur. Vu que vous êtes reconnu comme un incontournable dans votre domaine, ce sont plutôt vos clients qui vous démarchent directement et sollicitent vos services.

Avec plus de prospects, vous pouvez facilement augmenter votre TJM. Toutefois, accroître sa notoriété en freelance est loin d’être une chose aisée. Pour ce faire, vous devez créer du contenu pertinent sur sa thématique. À cet effet, vous pouvez partager du contenu sur le web via :

  •       des articles de blog ;
  •       des posts sur les réseaux sociaux ;
  •       des vidéos ;
  •       des podcasts, etc.

Le plus important ici est de vous assurer que votre contenu apporte une plus-value à votre cible. Ce dernier pourra ainsi rendre crédible votre travail et renforcer votre position d’expert.

spot_img
error: Content is protected !!