Valorisation d’entreprise : pourquoi et comment ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Entreprendre en Pologne : instructions pas à pas pour les étrangers

Ces dernières années, la Pologne est devenue de plus...

comment les fiduciaires à Genève optimisent la fiscalité et la gestion de patrimoine

Une fiduciaire, également appelée société fiduciaire ou cabinet fiduciaire,...

Comment choisir son évaporateur de chambre froide professionnelle ?

Choisir le bon évaporateur pour une chambre froide professionnelle peut être...

Pourquoi opter pour les publicités gonflables ?

Supports de communication gonflables : comment faire le bon...

Tous les entrepreneurs passent, un jour ou l’autre, par l’étape de l’évaluation de leur société.

Ce processus peut être réalisé aussi bien pour déterminer la valeur financière de la société que lors de sa reprise.

Les méthodes sont multiples et peuvent être additionnées afin d’être le plus précises possible.

La valorisation d’entreprise, qu’est-ce que c’est ?

La valorisation d’entreprise revient à évaluer de façon séparée tous les éléments de l’actif et du passif qui sont inscrits au bilan de la société. L’objectif est d’obtenir un actif net qui soit corrigé et réévalué.

Ce processus permet aussi d’évaluer d’un point de vue financier la somme que devrait verser une personne morale ou physique, dans le cas où elle souhaiterait acquérir 100 % du capital de la société.

Les raisons pour lesquelles un dirigeant peut faire valoriser son entreprise sont nombreuses. Il peut vouloir connaître la valeur économique de son patrimoine, dans l’optique de céder des parts sociales ou des actions.

L’intérêt d’un tel procédé peut aussi être de mieux positionner une société sur le marché ou de mettre en place une gestion qui soit plus efficace et qui permettra d’accroître sa valeur. La valorisation d’une entreprise peut aussi être effectuée dans les cas suivants :

  • Trouver des solutions répondant aux lacunes détectées.

  • Présenter un business modèle pour obtenir un financement.

  • Améliorer le potentiel de développement et la rentabilité d’une société.

  • Déterminer de manière précise le montant des impôts sur les dividendes et les plus-values.

Pour évaluer une entreprise, quatre éléments sont importants dans le cas d’une revente ou cession. Tout d’abord, sa valeur objective. Les éléments subjectifs tels que les liens personnels et affectifs entre le vendeur et la société sont également pris en compte, de même que la négociation.

Regarde cette information :   Comment protéger son code source avec IPOCAMP

Enfin, le dernier élément est la capacité de l’entreprise et du dirigeant à dégager un résultat lui permettant de rembourser la dette contractée lors de son achat.

QUAND FAUT-IL VALORISER SA SOCIÉTÉ ?

Il est possible de réaliser une valorisation de son entreprise à tout moment. Ça peut être dans l’optique d’améliorer le fonctionnement interne ou de convaincre de nouveaux investisseurs d’apporter des fonds. Néanmoins, ce processus est indispensable dans le cas où un dirigeant souhaiterait vendre sa société, s’il veut en vendre des parts ou acquérir une nouvelle entreprise ou des actions.

COMMENT VALORISER SON ENTREPRISE ?

Pour valoriser son entreprise, il est nécessaire de réaliser un diagnostic complet. Pour cela, on prend généralement en compte des éléments spécifiques qui ont un impact sur sa valeur. Il faut donc prendre en compte les points suivants :

  • Le capital humain, qui garantit le bon fonctionnement d’une entreprise.
  • Le climat social. Il est gage de productivité, mais aussi de motivation et de montée en compétences.

  • La structure et le potentiel financier.

  • Les compétences et le savoir-faire de l’entreprise.

  • La qualité de la clientèle. Ce point est déterminant pour le chiffre d’affaires et la vente de services ou de produits.

  • L’équipe de gestion. Elle permet de rassurer les potentiels investisseurs.

Par ailleurs, la valorisation d’une entreprise peut se faire selon diverses méthodes.

Les méthodes de valorisation d’une entreprise

Les méthodes de valorisation des entreprises sont multiples, à l’exemple de la méthode actuarielle. Elle consiste à estimer les flux de revenus qui sont générés par une entreprise, tout en considérant le risque de l’actif économique. Dans ce cas, il est possible de se baser sur le postulat où l’acheteur présumé acquiert les flux futurs.

Regarde cette information :   Comment les entreprises néerlandaises façonnent l'économie mondiale

C’est pour cette raison qu’il est indispensable d’actualiser les flux de trésorerie à un taux reflétant au mieux le risque d’une société. Cette méthode de valorisation des entreprises est utilisée de façon quasi systématique. Afin d’être totalement efficace, il n’est pas rare qu’elle soit combinée à d’autres méthodes.

L’APPROCHE COMPARATIVE

L’approche comparative est souvent utilisée en complément de l’approche actuarielle. Son but est d’apprécier la valeur d’une société en considérant ses concurrents et son secteur d’activité. Pour valoriser une entreprise selon cette méthode, plusieurs éléments sont considérés.

Il s’agit du secteur d’activité, des transactions comparables, mais aussi des entreprises ayant un profil similaire et les indices de référence.

L’APPROCHE VIA LES SOCIÉTÉS COMPARABLES

Le principe de cette méthode est de comparer un certain nombre de sociétés semblables ou un secteur d’activité avec son entreprise. L’objectif est ici de faire ressortir des ratios et multiples de valorisation qui permettront d’établir une évaluation la plus juste possible.

Grâce aux mesures effectuées, les entreprises ont la possibilité d’établir des moyennes. Cette méthode dite des comparables est particulièrement utilisée pour les sociétés cotées, leurs informations étant transparentes et faciles à trouver et à comparer. Autre point positif, cette solution est réactive au marché et permet de réagir à tout instant. La seule difficulté réside dans le choix des critères de l’échantillonnage. Ils doivent en effet être homogènes afin que les entreprises étudiées soient le plus similaires possible.

Autres articles

spot_img