mercredi, janvier 19, 2022
spot_img

Quel est l’état du marché de la voyance en France ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Bien choisir un e-liquide : voici comment procéder

Bien choisir un e-liquide est une préoccupation majeure pour bien...

Réserver un VTC à Paris : comment s’y prendre efficacement ?

L’expérience de la vie démontre qu’il faut prendre les...

5 conseils pour passer un Noël pas comme les autres

Occasion de retrouvailles et de partage en famille, Noël...

Plateforme de crowdlending : les 5 meilleures options

Qu’est-ce que le crowdlending ? Comment en tirer profit...

Le vendeur de matelas en ligne en pleine croissance : Hypnia

Hypnia n’est plus tout à fait une nouvelle venue...

Partager l'article

En France, les arts divinatoires attirent de plus en plus de monde. Des statistiques de différentes structures sur le secteur en disent long.

Plusieurs facteurs favorisent aujourd’hui cette expansion, et voici notre tour d’horizon pour cerner l’état du marché de la voyance en France.

Aperçu de la demande en matière de voyance en France

Au pays de Descartes, père du rationalisme, ou encore d’Allan Kardec, fondateur du spiritisme, les causes du recours à la voyance sont multiples. Les plus récurrentes sont entre autres :

  • la crainte de l’avenir ;
  • la quête de l’amour ;
  • les problèmes de couple ;
  • les difficultés d’ordre professionnel ;
  • les problèmes financiers ;
  • certaines situations de maladie ;
  • etc.

La tristesse, la solitude ou encore l’angoisse stimulent le besoin d’être écouté et accompagné.

En France, la vision classique telle que les perceptions spontanées et les prédictions astrales, reste populaire. Mais selon l’Institut français d’opinion publique, plusieurs autres formes de voyance émergent aujourd’hui. Parmi celles-ci :

  • le tirage du Tarot ;
  • le pendule ;
  • la boule de cristal ;
  • la numérologie ;
  • la cartomancie ;
  • etc.

La voyance en France est empreinte de syncrétisme. Toutes les classes sociales consultent, certaines par curiosité que par réelle conviction. Les célébrités qui l’assument publiquement contribuent à sa normalisation sociale.

Les chiffres de la voyance en France

La voyance reste une activité populaire et lucrative en France. Le nombre de Français qui consultent est estimé à plus de 15 millions de personnes. 1 français sur 3 fait recours à un voyant chaque année. La majorité des adeptes sont des femmes, dont environ 80 % consultent plus d’une fois dans l’année.

Savoir de quoi demain sera fait a un coût. Il faut débourser en moyenne 25 à 100 €, parfois beaucoup plus pour une consultation. Voyant, médium, astrologue, ils seraient aujourd’hui près de 100 000 spécialistes à se partager le marché en France. Ce secteur en pleine expansion génère un chiffre d’affaires de près de 4 milliards d’euros par an.

Le secteur pourrait encore connaitre un grand boom par ces temps de pandémie et d’incertitudes. Face au flou de l’horizon que peut entrainer le confinement, la voyance rassure quand l’avenir inquiète.

L’encadrement juridique du secteur de la voyance en France

Le secteur de la voyance en France n’est pas vraiment réglementé par l’État. La profession des arts divinatoires est une profession de service, de nature civile et libérale. Il existe cependant un organisme de lutte contre les pratiques malveillantes dans le secteur.

Fondé en 1987, l’Institut National des Arts divinatoires s’est donné pour mission, l’information du public sur les limites et champs d’application des arts divinatoires.

En effet, l’INAD est à l’origine de la première Charte Morale et Professionnelle de nature à satisfaire Praticiens et consultants. Il interdit par exemple les consultations aux mineurs. L’institut veille également au respect de certaines obligations déontologiques relatives à la publicité par les voyants.

Faut-il légiférer sur les arts divinatoires dans un État de liberté quand on sait que cela relève de croyances spirituelles ? Un minimum strict d’encadrement régalien serait tout de même nécessaire pour contrer certaines dérives.

Le marché de la voyance en France à l’ère du digital

Le secteur de la voyance en France connait de profondes mutations grâce au développement d’Internet. Les consultations en ligne se démocratisent de plus en plus. En 2020 par exemple, près de 25 % des Français ont consulté un site de voyance en ligne.

La voyance est devenue aujourd’hui plus accessible par le biais d’Internet

Le temps des consultations en cabinet semble être peu à peu révolu. Les arts divinatoires dans leur ensemble se pratiquent aujourd’hui à travers des plateformes digitales. Au nombre des canaux de consultation qui émergent aujourd’hui, on peut citer :

  • les sites web ;
  • les webcams ;
  • les mails ;
  • les appels téléphoniques et SMS.

Même à distance, l’idée du business n’est jamais assez loin. Les voyants 2.0 disposent de système sécurisé de paiement. Mais, vous pouvez aussi opter pour la seule voyance gratuite sans carte bancaire !

Toutefois, malgré la digitalisation, les médias classiques demeurent un enjeu de taille pour les voyants. Beaucoup font recours aux journaux papier et aux radios pour se faire connaitre.

L’envers du décor

Sur le chemin de la quête du bonheur, le malheur peut aussi guetter. Le marché de la voyance est très critiqué de par son côté opaque. La profession des arts divinatoires n’étant soumise à aucune règlementation spécifique, les consommateurs sont parfois exposés aux propagandes mensongères. Certains pseudo-professionnels, des charlatans en réalité, n’ont du goût que pour les affaires.

Les plus crédules des consultants se font abuser pendant que les faux voyants se frottent les mains.

Au-delà de l’escroquerie, certaines prédictions peuvent s’avérer destructives quand l’adepte développe une dépendance.

Malgré ce côté obscur qui entache le secteur, la voyance semble avoir toutefois un bel avenir en France.

spot_img