Quel équipement indispensable pour une conserverie artisanale ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Revue de la crypto Solana (SOL)

Solana (SQL) est un réseau informatique décentralisé, qui utilise...

Les 5 principaux avantages du recours à un channel manager de location de vacances

Gérer une location de vacances requiert énormément de temps...

Yassine Yakouti : “Maître Vergès est mon modèle”

Son nom aux consonances exotiques a été largement médiatisé...

Quel métier faire après une licence en lettres modernes ?

Il est toujours avantageux de chercher à connaître les...

Filaments pour imprimantes 3D : des matières pour des impressions de qualité !

Éléments nécessaires au fonctionnement des imprimantes 3D, les filaments...

Les conserveries alimentaires se basent sur divers procédés pour stériliser et stabiliser les ingrédients que l’on trouve conditionnés dans les conserves.

Les processus de stabilisation et stérilisation de ces préparations sont relativement simples…

à condition de disposer des machines performantes nécessaires à leurs mises en œuvre. Nous vous éclairons ici sur les équipements utilisés dans ce type de technique de conservation des produits alimentaires.

Procédé de fabrication des conserves alimentaires

Pour préserver les aliments des bactéries et des micro-organismes pouvant proliférer au fil du temps, une technique basique consiste à augmenter la température, pour des valeurs avoisinant en général 121°C. Les aliments à conserver sont ainsi réchauffés pendant des laps de temps donnés selon la nature du produit concerné.

Pendant ce processus visant à stériliser les produits, il est essentiel de se servir de contenants parfaitement étanches pour préserver la température. C’est la vapeur d’eau à température idéale qui aura ainsi pour rôle de détruire les bactéries, et d’empêcher la contamination des aliments.

Pour remplir des conditions d’étanchéité parfaites et réaliser une stérilisation convenable, il vous faudra utiliser un autoclave de qualité. Ce contenant spécifique sert aussi bien dans le domaine industriel que pour la désinfection des matériaux en milieu médical. Cela souligne leur adéquation avec les besoins d’une stérilisation totale et efficace.

La nécessité de disposer d’un équipement adéquat

Les différentes étapes de stérilisation et de pasteurisation sont essentielles pour la préservation des aliments mis en conserve sur des durées pouvant aller de 2 à 4 ans en général. Et pour les réussir, l’autoclave est l’équipement principal.

  • Cet appareil est conçu pour supporter des pressions importantes. S’il est par exemple possible de réaliser une pasteurisation à la maison avec des marmites spécifiques utilisées convenablement, les chances de succès d’une stérilisation irréprochable ne sont pas similaires à celles offertes par un autoclave.
  • D’un autre côté, les conserveries artisanales ne peuvent tout simplement pas fonctionner avec de simples marmites pour en raison des quantités de produits à stériliser.
  • Les autoclaves sont des machines qui restent sous une réglementation très stricte. Leur conception répond à des normes établies, et il est important d’acquérir des autoclaves permettant de garantir une parfaite stérilisation pour vos produits de conserve.
  • Les conserveries ont l’obligation de s’en tenir à des couples durée/température très précis, pour assurer une bonne stérilisation des produits.
  • Les machines industrielles que représentent les autoclaves doivent par ailleurs subir des contrôles réguliers pour s’assurer que leur pression est convenable et que leur fonctionnement reste normal.

Utilisation d’un autoclave : quelles compétences

Une formation reste nécessaire pour les personnes souhaitant utiliser des autoclaves. La mise en marche de ces machines se fait dans le respect de phases déterminées. Il est important de les mettre en marche comme il se doit, afin de limiter les risques éventuels liés à la forte pression. L’autoclave passe par des phases de chargement et de dégazage qui précèdent un remplissage en eau. La montée en température suit pour la stérilisation des produits ou aliments, avec enfin un refroidissement relativement rapide.

conserverie artisanale
conserverie artisanale

Il existe différents types d’autoclaves, qui se distinguent par le sens du chargement. Les modèles sont verticaux ou horizontaux.

Le fonctionnement des autoclaves peut aussi être complètement automatique, manuel ou encore semi-automatique.

Ces différentes désignations soulignent le niveau d’intervention du personnel au cours des processus de stérilisation, mais le professionnalisme requis reste le même pour de bonnes utilisations.

L’application de règles d’hygiènes strictes est nécessaire pour toutes les activités liées à la transformation ou à la stérilisation des aliments. Les machines aussi doivent faire l’objet d’un entretien méticuleux sur une base régulière.

Quelles différences entre pasteurisation et stérilisation

La pasteurisation se distingue de la stérilisation par différents paramètres. Il faut savoir qu’à des températures supérieures à 68°C, toutes les bactéries pathogènes sont déjà détruites. Par mesure de précaution, l’autoclave est porté à une température de 75°C.

La pasteurisation est le procédé le plus judicieux si l’on désire préserver au mieux le goût des ingrédients ou aliments concernés. Quant à la stérilisation, elle implique une température aux alentours de 100°C. Les effets de la stérilisation sont plus satisfaisants en matière de destruction des germes et micro-organismes.

Investir dans un autoclave de qualité sera la décision la plus judicieuse pour mettre sur pied une conserverie artisanale.