IA et SEO : comment ne pas se faire pénaliser par Google ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Que d’encre coulée ces derniers mois à propos de ChatGpt !

Tant de tapage médiatique autour de son arrivée vous montre à quel point le paysage numérique se transforme constamment. Plus que jamais, l’intelligence artificielle (IA) et le référencement naturel jouent un rôle crucial pour maintenir votre visibilité en ligne. Le succès du chatbot d’OpenAi démontre l’importance de comprendre le fonctionnement de l’outil.

Les récentes précisions de Google par rapport à l’utilisation de l’intelligence artificielle en matière de rédaction établissent plus exactement sa position face aux évolutions actuelles. S’abstenir de se faire pénaliser par le plus grand moteur de recherche mondial doit demeurer une priorité pour conserver votre réputation virtuelle.

Découvrez dans cet article les meilleures pratiques pour combiner l’IA et le SEO, tout en évitant les pièges et en renforçant l’impact de votre contenu.

autre article : Pour cela, n’hésitez pas à consulter notre article sur l’IA et l’automatisation au service des entreprises en ligne

L’émergence de la rédaction de contenu par l’intelligence artificielle

La rédaction de contenu grâce à l’intelligence artificielle se développe depuis 25 ans avec la réussite de Deep Blue. Parmi eux, vous pouvez trouver Mark Copy ou Rytr. Malgré tout, l’arrivée de ChatGpt en novembre 2022 a fait oublier tous ces systèmes. Sa mise à disposition reste toutefois récente. Ses usagers doivent encore en appréhender toutes les facettes.

Comment fonctionne-t-il ?

ChatGpt est l’outil conversationnel de Gpt (Generative Pre-trained Transformer). L’utilisateur pose des questions à une intelligence artificielle. Ce dispositif s’appuie sur des algorithmes et fonctionne à l’image du cerveau humain. Grâce à un réseau de neurones fabriqués, il peut répliquer aux problèmes qu’on lui soumet et cherche dans son immense base de données la meilleure réponse acceptable.

De quoi est-il capable ?

Il identifie et isole les données constantes à travers tous les renseignements qu’il a engrangées et en extrait la solution la plus adaptée. Il peut ainsi lire et générer du texte. Si vous souhaitez déployer une stratégie SEO avec de l’IA, n’hésitez pas à faire appel à un consultant SEO spécialiste en la matière, tel que Hugo Domeur, professionnel implanté sur le bassin Lyonnais.

Ce qu’il ne parvient pas à faire

  • ChatGpt 3.5 se fonde sur un ensemble d’informations se limitant à l’année 2021. Toute l’actualité et tout le savoir produit sur la Toile après cette date restent une grande inconnue pour lui. Un premier frein de taille pour les utilisateurs de cette intelligence artificielle gratuite.
  • Si ChatGpt enregistre les données de votre conversation, il ne tiendra toutefois pas compte de ces informations que vous lui apportez. Si vous détectez une inexactitude dans l’une de ses répliques et que vous lui faites remarquer, il ne la mémorise pas dans sa base de données. Lorsque d’autres usagers lui poseront par la suite la même question, il aura tout oublié et génère à nouveau une réponse erronée.

Comment Google apprécie les contenus générés par l’IA

Si ChatGpt peut créer du texte dans un langage correct et écrire sans faute d’orthographe, la tentation est grande de recourir à ses services pour publier du contenu sur Internet.

Regarde cette information :   5 conseils pour débuter son personal branding

Quelle est donc la position de Google à ce propos ?

Le géant de la Silicon Valley s’est récemment exprimé sur le sujet. Il rappelle qu’il a systématiquement su s’adapter aux avancées technologiques que ce soit grâce à Panda ou à Pingouin. Il figure d’ailleurs toujours comme le moteur de recherche le plus employé au monde.

Google précise également qu’il attache une importance toute particulière à la qualité des contenus édités sur la Toile. Sa principale préoccupation réside dans le fait de procurer des réponses intellectuellement enrichissantes aux internautes et de leur fournir une expérience utilisateur agréable. Aux propriétaires de sites Internet de rédiger dans un langage parfait des articles fiables et sourcés. Ils sont tenus d’apporter de la valeur ajoutée dans leur texte et ne pas remâcher ce qui a déjà été écrit sur d’autres sites. S’ils exploitent ChatGpt pour créer ce type de texte, la firme de la Silicon Valley ne s’y oppose pas.

En bref, un mauvais maître mais un bon serviteur

Il reconnaît, certes, que l’intelligence artificielle peut participer à l’élaboration d’un contenu qualitatif. Cela ne signifie pas pour autant qu’il conseille de lui déléguer la rédaction de contenus à la place de l’humain ! ChatGpt peut en effet fournir des renseignements parfaitement erronés. Google ne laissera pas passer les hallucinations du chatbot d’OpenAI.

Il tolère donc l’usage de l’IA dans la mesure où le texte généré reste authentique. Les informations relayées doivent conserver leur crédibilité et apporter une valeur ajoutée au lecteur. Mais vous pouvez aussi tout à fait utiliser l’IA pour automatiser vos tâches internes, et non publier de nouvelles choses sur votre site.

autres articles pour bien rédiger accompagné de l’IA, consultez notre article à ce sujet.” :

Les risques liés à du contenu généré par l’IA ou à une utilisation inappropriée du SEO

Google défavorise les techniques malhonnêtes des propriétaires de site Internet afin de conserver sa réputation en matière de moteur de recherche de qualité. Il marque ainsi sa volonté de proposer aux internautes la meilleure expérience possible.

Comment pénalise-t-il les sites qui ne répondent pas à ses directives ?

Lorsqu’il détecte des pratiques contraires à ses consignes, le site incriminé se voit reléguer dans les dernières pages de résultats du moteur de recherche. Autant dire que plus aucun utilisateur ne consulte plus le site. Car la plupart des utilisateurs se limitent à la première page. Google peut même aller jusqu’à l’exclure. Cela entraîne une baisse de trafic, une diminution de son chiffre d’affaires.

Quelles sont les utilisations inappropriées du SEO ?

Google regarde d’un œil impitoyable les méthodes malhonnêtes en matière de référencement naturel. Parmi elles, figurent le bourrage de mots-clés, l’achat de backlinks de mauvaise qualité, ou encore le cloaking. Ce dernier procédé consiste à écrire des mots-clés dans une couleur identique à celle du fond du site. Les robots des moteurs de recherche les détectent sans que le lecteur les voie. Une technique à éviter par excellence !

Regarde cette information :   L'IA et la rédaction web : L'intelligence Artificielle pour écrire pour le Web

La sanction de Google peut intervenir de manière manuelle ou algorithmique. Dans le premier cas, un employé observe un procédé SEO déconseillée sur votre site. Il prend dès lors la décision de vous sanctionner. Toute contestation de votre part auprès de Google a peu de chances d’aboutir. En revanche, si vous recevez une pénalité algorithmique, vous pouvez espérer un retour en grâce. Ce genre de punition intervient quand le robot crawle un site et remarque des pratiques contraires aux consignes édictées par Google.

Que risquez-vous si vous laissez l’IA rédiger du contenu purement et simplement à votre place ?

Si l’intelligence artificielle peut composer du texte dans un langage correct, son style demeure toutefois mécanique et dénué d’âme. La lecture de son contenu ne procure aucune expérience agréable. Elle est encore loin de rivaliser avec des auteurs comme Guillaume Musso ou Catherine Pancol !

Soumettez un sujet à ChatGpt et observez le résultat : il reprend les idées généralement présentes dans les divers articles précédemment publiés. Il ne fait que les reformuler. Il ne propose aucune réflexion supplémentaire. De plus, vous risquez de diffuser des inexactitudes pénalisées par Google.

Est-il souhaitable de s’abstenir de recourir à l’IA et au SEO dans vos contenus pour le Web ?

En matière de SEO, des pratiques tolérées par Google vous aident dans l’optimisation de votre site. Vous pouvez ainsi figurer dans les premières pages des moteurs de recherche, voire en tête. Les spécialistes tels que les agences de référencement ou les rédacteurs Web SEO vous accompagnent dans un bon référencement responsable et avisé. Vous conservez ainsi l’assurance que votre site attire des visiteurs tout en respectant les règles de Google.

En ce qui concerne l’utilisation de l’intelligence artificielle pour la composition de vos textes, celle-ci est tenue de rester un assistant virtuel. Confiez-lui par exemple la correction de vos écrits. ChatGpt peut repérer les fautes d’orthographe et de syntaxe.

Si vous manquez d’idées pour des sujets d’articles, demandez-lui des suggestions. Dans ce cas, plus vous lui soumettez un prompt, précis et bien rédigé, plus la réponse apportée sera meilleure.

Si vous manquez de temps pour répondre à vos mails, à vos messages, laissez l’AI travailler à votre place. Auparavant, vous lui aurez donné des consignes claires par rapport à vos pratiques.

Conclusion

L’utilisation de l’IA dans le cadre de la création de contenu pour le Web offre donc de nouvelles perspectives. Toutefois, il importe de conserver à l’esprit que la production d’écrits de qualité doit apporter une réponse constructive et fiable au lecteur, tout en respectant les directives de Google.

spot_img