Qu’est-ce que la nymphoplastie ? la chirurgie intime en gynécologie

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Conseils : Comment bien choisir une serviette de table ?

Lavables, jetables ou réutilisables, les serviettes de table sont...

Entreprises : pourquoi recourir à un cabinet de Conseil RH & SIRH ?

Contrairement à ce que pensent certaines personnes, le succès...

Bijoux porte-bonheur : Les différents types qui existent sur le marché

Depuis de nombreuses années, les bijoux porte-bonheur sont conçus...

Immobilier : quelle évolution pour les prêts en 2023 ? 

L'année 2022 a été rude pour les prêts immobiliers...

Forfait mobiles pour les professionnels quels avantages ?

Les avantages d'un forfait mobile pour les professionnels en...

C’est quoi la nymphoplastie ?

Encore appelée labioplastie ou labiaplastie, la nymphoplastie est une intervention de la chirurgie plastique servant à la correction d’un défaut sur les lèvres internes ou externes du vagin.

Plus précisément, cette forme de chirurgie aide essentiellement à la suppression des asymétries en raccourcissant les lèvres étirées. C’est donc un processus de réparation assez complexe et dont les implications peuvent parfois prendre plusieurs directions. Que devrait-on réellement savoir sur la nymphoplastie ? Voici quelques éléments de réponse.

Description de la nymphoplastie

La nymphoplastie ou réduction labiale intervient dans le cas d’un affaissement des lèvres internes et externes. Les éventuelles causes de cet affaissement sont assez nombreuses et les techniques chirurgicales utilisées pour réparation ne sont pas non plus négligeables.

Les causes possibles d’un relâchement des lèvres

La déformation et l’affaissement des lèvres peuvent avoir plusieurs origines. En effet, suite à un accouchement, à une blessure ou à une maladie infectant la partie concernée, les replis externes de la peau entourant les structures de la vulve peuvent s’étirer et causer une anomalie de disposition. Du coup, l’une des lèvres peut facilement se gonfler ou s’abaisser. Dans l’un ou l’autre des cas, la chirurgie plastique sera nécessitée pour une efficace restitution.

Il convient de notifier que ce relâchement peut être aussi causé par le vieillissement de la structure génétique ou par une trop forte utilisation des produits toxiques notamment le tabac. Il serait donc plus bénéfique d’adopter un mode de vie sain afin de ne ni affecter le cortège génétique ni le fonctionnement normal des organes. Autrement, l’on pourrait assister à ces cas de dérèglements qui pour le plus souvent sont à la base d’importants problèmes hygiéniques.

Plus d’information sur la nymphoplastie à Nancy

Les techniques chirurgicales de nymphoplastie

Il existe essentiellement deux techniques chirurgicales pour cette intervention médicale : la nymphoplastie par la technique triangulaire et la nymphoplastie par la technique longitudinale. Entre ces deux possibilités, le chirurgien esthétique procède à un choix en fonction de l’excédent à supprimer et de ses préférences.

La nymphoplastie par la technique triangulaire

Elle consiste principalement en un retrait en forme de triangle du tissu cutanéomuqueux. Beaucoup plus pratiquée en cas de localisation précise de l’hypertrophie, la nymphoplastie par la technique triangulaire aide non seulement à une conservation des replis naturels et de l’épaisseur de la lèvre, mais participe aussi à l’unification de la couleur des lèvres après sutures. Cependant, la cicatrisation avec cette technique chirurgicale peut s’avérer être assez longue.

La nymphoplastie par la technique longitudinale

Le retrait de l’excédent du tissu se fait ici dans la longueur totale de la petite lèvre. De ce fait, il est possible qu’une hypertrophie aussi importante qu’elle est se traite entièrement sans que la durée de cicatrisation ne se rallonge. Le résultat esthétique pourra toutefois se révéler moins naturel comparativement à la première technique.

Avantages de la nymphoplastie

Le principal avantage lié à la labioplastie est la correction de l’étirement des lèvres survenu à un moment ou à un autre. En dehors de ce privilège à elle rattaché, la nymphoplastie peut également aider à l’obtention de meilleures sensations au cours d’un ébat sexuel. De même, elle peut aussi contribuer à l’embellissement des lèvres tout en les rendant assez souples ; de quoi faire courir les femmes qui désirent se balader en vêtements près du corps sans avoir à être complexé.

Risques de cette forme chirurgicale

Qu’il s’agisse d’une exploration, d’une investigation ou d’une intervention sur le corps humain, la probabilité de risques de complications n’est jamais nulle. En réalité, chaque organisme est caractérisé par ses propres particularités et il peut toujours arriver que les réponses vis-à-vis d’un service médical soient différentes.

Dans le cas de la nymphoplastie, les complications peuvent déjà débuter avec le traitement anesthésique. Autrement dit, si l’idéal type d’anesthésie n’est pas appliqué, l’organisme du patient pourra mal réagir et grandement compliquer l’opération.

Les autres risques liés à la nymphoplastie peuvent être résumés de la sorte :

  • La possibilité d’infection du site opératoire ;
  • La région opérée peut subir des troubles de sensibilité (insensibilité totale ou hypersensibilité) ;
  • La cicatrisation peut poser problème et à son tour causer des hémorragies.

Beaucoup d’autres risques pourraient être ici cités, car l’intervention chirurgicale sur une partie intime demeure l’une des plus complexes et l’une des plus risquées. Il ne s’agira donc pas de se faire opérer par envie ou par plaisir, mais plutôt par obligation.

error: Content is protected !!