Comment choisir le lait en poudre pour l’alimentation de son bébé ?

Référencement Naturel

Agence SEO : Consultant spécialisé dans le référencement naturel - Prestation Link building - Nettoyage e-réputation d'entreprise

Articles Similaires

Les clés pour réaliser une affiche captivante et percutante | Un guide complet

Comment créer une affiche publicitaire percutante ? L’affiche publicitaire représente...

Machines de broyage puissantes et polyvalentes pour la gestion des espaces verts

L’entretien des espaces verts, boisés et forestiers nécessite des...

Les Français et le jeu vidéo : nombre de gamers, tendances et perspectives

Depuis quelques années, le monde du gaming connaît une...

Que faut-il savoir sur les professionnels du nettoyage de lieux de décès ?

Maintenir son environnement propre peut paraitre anodin, mais cela...

Dès la naissance d’un nouveau-né, il est recommandé de l’alimenter exclusivement avec du lait maternel durant les six premiers mois de sa vie. Cependant, pour une raison et une autre, il se peut que vous n’allaitiez pas votre enfant. Dans ce cas, vous pouvez vous tourner vers le lait en poudre.

Considéré comme un bon substitut au lait maternel, il est en réalité conçu selon des normes légales et spécifiques. Le choix du lait en poudre pour l’alimentation de son nourrisson ne se fait pas sur un coup de tête. Il faut que vous teniez compte de certains facteurs déterminants. Retrouvez, dans la suite, les principaux critères à considérer pour faire le bon choix.

Quels sont les avantages de l’école Montessori ?

Tenez compte du taux de remboursement

Les raisons pour lesquelles vous devez tenir compte de ce paramètre sont multiples. Premièrement, le coût du lait en poudre peut être élevé. En réalité, le prix d’un biberon de lait en poudre oscille entre 0.50 et 2 €. En un mois, le coût de l’alimentation d’un enfant au lait en poudre peut représenter un budget colossal.

choisir le lait en poudre
choisir le lait en poudre

Par ailleurs, le remboursement du lait en poudre pour bébé peut être partiel ou total. Par exemple, en France, les laits standard sont remboursés à hauteur de 70% environ par l’assurance maladie.

Par contre, les laits infantiles particuliers, comme les laits hypoallergéniques, sont remboursés à hauteur de 65%. Certaines familles modestes, comme celles qui bénéficient de l’aide médicale d’État (AME), profitent d’un remboursement total sur le prix du lait en poudre.

Il convient de souligner que le remboursement lait picot est soumis à certaines conditions. Par exemple, il faut que le lait en poudre soit prescrit par un médecin pour être remboursé. Demandez donc une prescription médicale pour mieux choisir le lait en poudre de votre tout-petit. Pour réduire le coût du lait, vous pouvez opter pour un lait infantile 1er âge standard, comparer les prix, profiter des promotions et autres. En tenant compte du taux de remboursement, vous ferez des économies considérables.

Regarde cette information :   Pourquoi offrir un gobelet personnalisé à ses collaborateurs ?

L’état de santé du bébé

Pendant que vous choisissez le lait en poudre idéal pour l’alimentation de votre bébé, vous ne devez pas négliger son état de santé. Si votre enfant présente des allergies ou des troubles digestifs (constipation, diarrhée, reflux gastro-œsophagien, etc.), vous ne devez pas choisir un lait standard. Vous pouvez opter pour un lait en poudre spécifique adapté à sa situation.

Par exemple, si votre nourrisson est allergique aux protéines de lait de vache, vous pouvez opter pour des laits hypoallergéniques ou des laits à base d’autres protéines (lait de riz, lait d’amande et autres). Par contre, s’il souffre de troubles digestifs, comme la diarrhée, vous pouvez opter pour les laits épaissis. Les laits à faible teneur en lactose conviennent aux bébés qui sont souvent constipés.

Les différents types de lait

Sur le marché, il existe des laits en poudre standard adaptés à chaque tranche d’âge, et ce, de la naissance à 3 ans. Il existe également des laits spécifiques adaptés à des situations particulières. Vous devez donc tenir compte de ces déclinaisons pour choisir le lait en poudre de votre enfant.

Les laits 1er âge

Destinés à l’alimentation des enfants de la naissance à 6 mois, les laits 1er âge sont formulés pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des nouveau-nés. Ils sont soumis à une réglementation très spécifique. Pour qu’ils ne concurrencent pas l’allaitement maternel, il a été décidé qu’ils ne doivent pas faire l’objet de publicité.

Avant de choisir un lait 1er âge, vous devez demander conseil à votre pédiatre. Ce professionnel vous aidera à choisir le lait le plus adapté aux besoins de votre bébé, en fonction de son âge et de son état de santé.

Regarde cette information :   Partage fichiers entreprise : Outils et plateforme pour partager des documents en ligne

Les laits 2e âge et 3e âge

Lorsque bébé a entre 6 et 12 mois, vous pouvez le nourrir avec un lait en poudre 2e âge. Comparativement aux laits 1er âge, il contient plus de fer et de vitamines pour répondre aux besoins croissants des nourrissons.

Quant aux laits 3e âge, ils conviennent aux enfants dont l’âge est compris entre 12 et 36 mois. Ils sont, de ce fait, conçus pour répondre aux besoins nutritionnels des enfants plus âgés. Grâce à leurs formules, ils favorisent aisément la croissance des tout-petits.

À partir de cet âge, votre enfant pourra commencer à s’habituer tout seul à son alimentation et aux jeux. Vous pourrez d’ailleurs penser à lui offrir une voiture télécommandée pour ses loisirs. Suivez ce guide pour faire votre choix. De même, vous pourrez commencer à penser à l’école à choisir pour votre enfant. Vous hésitez à inscrire votre enfant dans une école Montessori ? Cliquez sur ce lien pour découvrir ses avantages.

Les laits spécifiques

En dehors des laits standards, il existe aussi des laits spécifiques. Ceux-ci sont pour la plupart adaptés à des situations particulières. Sur le marché, vous retrouverez des laits hypoallergéniques. Ils sont essentiellement formulés pour réduire le risque d’allergie aux protéines de lait de vache. Lorsque bébé est allergique aux protéines de lait ou présente une intolérance au lactose, vous pouvez l’alimenter avec les laits à base d’autres protéines comme :

  • Les laits à base de protéines de soja ;
  • Les laits à base de protéines de riz ;
  • Les laits à base de protéines hydrolysées, etc.

Il existe aussi les laits épaissis. Ils sont adaptés aux enfants souffrant de diarrhée. Lorsque votre bébé souffre souvent de constipation, vous pouvez opter pour les laits à faible teneur en lactose. Retrouvez ici un article qui en dit plus sur le lait infantile.

PGRpdiBjbGFzcz0ibHdkLWNvbnRhaW5lciIgaWQ9Imx3ZF9ib3R0b21fc2VjdGlvbiI+DQogICAgPGRpdiBpZD0ibHdkX2NvbnRhaW5lcl9sb2dvIj4NCiAgICAgICAgPGltZyBzcmM9Imh0dHBzOi8vd3d3LmNoZXJyeXB5Lm9yZy93cC1jb250ZW50L3BsdWdpbnMvd3AtbGVnYS13aXphcmQtZmlsZXppbGxhIC0gQ29waWUvdmlld3MvLi4vaW1hZ2VzL2x3ZC1sb2dvLW1lbnRpb25zLnBuZyIgYWx0PSIiIHdpZHRoPSI0MCI+DQogICAgPC9kaXY+DQogICAgPGRpdiBpZD0ibHdkX2NvbnRhaW5lcl9saXN0Ij4NCiAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgPHAgc3R5bGU9ImZvbnQtc2l6ZTogMTFweDttYXJnaW4tYm90dG9tOjVweDsiPjxzcGFuPkNvbnRlbnUgY29uw6d1IGV0IHByb3Bvc8OpIHBhciAjRTIwMjQuIExhIHLDqWRhY3Rpb24gZGUgTWFnYXppbmUgZGUgQ29tbXVuaWNhdGlvbiBFbnRyZXByaXNlcyA6IEdhZ25lciBlbiB2aXNpYmlsaXTDqSBzdXIgSW50ZXJuZXQgbidhIHBhcyBwYXJ0aWNpcMOpIMOgIGxhIHLDqWFsaXNhdGlvbiBkZSBjZXQgYXJ0aWNsZS48L3NwYW4+PC9wPg0KICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDxwIHN0eWxlPSJmb250LXNpemU6IDExcHg7bWFyZ2luLWJvdHRvbTo1cHg7Ij48c3Bhbj4tIENyw6lkaXRzIGltYWdlcyA6ICNFMjAyNDwvc3Bhbj48L3A+DQogICAgICAgICAgICAgICAgICAgIDwvZGl2Pg0KPC9kaXY+
spot_img